lundi 26 avril 2010

Aygül Özkan, première ministre allemande d"origine turque

Musulmane, turque d'origine, Aygül Özkan,va prendre ses fonctions de ministre des affaires sociales et de l'intégration dans le Land de Basse-Saxe mardi. C'est une toute première en Allemagne, fêtée jusqu'en Turquie, comme une « révolution politique »!
Christian Wullf, le ministre-président démocrate chrétien de Hannovre, est ainsi le premier à confier une responsabilité ministérielle à un enfant de la première communauté immigrée d'Allemagne. Cela n'avait rien d'évident. La défense de la culture allemande «dominante», le droit du sang ont longtemps imprégné la CDU d'Helmut Kohl. Angela Merkel avait impulsé le changement, Wullf, tourne définitivement la page en nommant Aygül Özkan. Il avait peut être sous-estimé les suites.
La nouvelle ministre a en effet mis les pieds dans le plat ce week-end, à propos de deux questions très sensibles pour les démocrates chrétiens. Elle est « contre les crucifix accrochés sur les murs des salles de classe des écoles publiques » et « pour l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne », a-t-elle confié au magazine Focus, faisant réagir aussitôt le secrétaire général du parti d'Angela Merkel, Hermann Gröhe.

lire la suite

dimanche 25 avril 2010

Chaine humaine: 120 kilomètres main dans la main contre l'atome



Plus de cent mille personnes formant une chaine humaine se sont opposées samedi au nord de l'Allemagne au prolongement de la durée de vie des centrales et au choix du site final de stockage des déchets nucléaires de Gorleben.
Les anti-nucléaires allemands ont fait la chaine sur plus de 120 kilomètres, entre la centrale nucléaire de Krümmel, proche de Hambourg, et celle de Brunsbüttel sur les côtes de la mer du nord. Exploitées par le groupe suédois Vatenfall, les deux centrales ont été arrêtées à plusieurs reprises pour « incidents » au cours de ces dernières années.
« Au départ on nous a pris pour des fous », assure Uwe Zabel, responsable du syndicat de la métallurgie de la région de Hambourg, et l'un des organisateurs de la manifestation. La chaine a rassemblé un nombre impressionnant d'associations anti-nucléaires, de partis, de syndicats, aux côté des églises du nord de l'Allemagne et de la foule des participants. La «réaction en chaîne», telle que s'était auto-baptisée l'initiative se déroulait à deux jours du 24 ème anniversaire de la catastrophe de Tschernobyl!
«Tirer les leçons de Tschernobyl signifie arrêter immédiatement toutes les centrales de la planète », assène Wolfgang Ehmke, responsable de l’initiative citoyenne de Lüchow-Dannenberg, en Basse-Saxe, la région ou se dresse Gorleben, la mine de sel censée devenir le site définitif de stockage des déchets nucléaires des centrales allemandes. Les paysans et des habitants de la région s'y opposent sans interruption depuis plus de 30 ans. Une commission d’enquête du Bundestag vient d’ailleurs d'ouvrir ses travaux sur le choix de Gorleben, à la suite de la découverte de documents gênants, dans les archives des institutions responsables. Les études des experts géologues, en 1976, auraient été ignorés.

lire la suite

samedi 24 avril 2010

Merkel et la Grèce, pocker gagnant ou perdant?

La politique de la chancelière a l'égard de l'aide à la Grèce a trois raisons principales.
* Elle ne veut pas apparaître comme celle qui fait payer aux contribuable allemand les fantaisies budgétaires d'Athènes, à la veille des élections du 9 mai en Rhénanie du nord-Westphalie.
* Elle veut neutraliser la pression des marchés, désarmer à terme les spéculateurs en les laissant dans l'inconnu sur la question de savoir si l'UE sauvera financièrement la Grèce ou non. Elle applique le principe de "distinctive ambiguity", selon les termes du Financial Times deutschland, en entretennant volontairement une impression d'indécision. Une tactique mise à l'honneur par les experts de la chancellerie -et qui renforce au contraire la spéculation contre Athènes selon les spécialistes.
* En maintenant l'inconnu sur son aide, l'Allemagne veut enfin exercer une pression durable sur la Grèce, la contraindre à une discipline budgétaire de fer. Céder trop tôt serait donner le mauvais signal à Athènes et aux « suivants » sur la liste des états en déficit accusé, le Portugal, l'Espagne, l'Italie.
Les médias, les analystes s'interrogent aujourd'hui sur la validité de cette politique qui a valu à Angela son surnom de « madame non », remplaçant celui de « miss Europa... ». L'opinion aussi.

lire la suite

mardi 20 avril 2010

Dissensions entre les commandements US et Allemands en Afghanistan

Angela Merkel doit justifier à nouveau l’intervention en Afghanistan jeudi au Bundestag, tandis que les décisions du commandement US de l’Isaf, auraient livré les soldats allemands au feu des Talibans, faisant quatre morts.
Dans le cadre de l’offensive au nord du pays, le convoi de l’Isaf (forces internationales d’assistance et de sécurité) progressait jeudi dernier en direction du pont «Dutch Bridge», «le pont des hollandais», à 60 kilomètres au sud de Kunduz ou stationne la Bundeswehr. Son contrôle est stratégique pour la région.
Les Talibans l’attendaient en embuscade. Ils laissèrent passer les soldats afghans en tête de convoi et réduisirent en cendres un véhicule blindé Eagle IV, frappé du drapeau allemand, tuant trois de ses occupants âgés de 38, 24, et 32 ans.

lire la suite

lundi 5 avril 2010

Derniers jours paisibles à Stuttgart pour Martin Sandberger, criminel de guerre nazi

(mise à jour, le 9 avril) Martin Sandberger est décédé il y a quelques jours dans la maison de retraite ou il vivait depuis 25 ans, signale le quotidien Stuttgarter Nachichten. Sa mort était encore inconnue lorsque j'ai rédigé mon billet. Un journaliste du Spiegel venait tout juste de retrouver sa trace. Le nouveau directeur de la pension de retraite Augustinum, Markus Burgmeier, qui a découvert alors l'histoire de son pensionnaire ne regrette pas sa disparition.
"Que faire avec une personne de ce genre, s'interroge-t-il? La chasser, porter plainte, la contraindre à parler". Mais il redoute les suites de la découverte de Sandberger pour l'Augustinum et ses 730 pensionnaires. "Comment expliquer que cet homme qui a bestialement fait exterminer des milliers de victimes ait fini ses jours, paisible, dans l'une des meilleurs maisons de retraite de la République fédérale."
Qu'il ait bénéficié de tous les soins et de toutes les attentions possibles après avoir été "pardonné" pour des crimes moralement impardonnables". Le quotidien de Stuttgart signale par ailleurs que Sandberger était recensé dans comme espion dans les dossiers du FBI et de la CIA.

lire la suite

michel-verrier.com
prix franco-allemand du journalisme 2011, catégorie internet.

Spectacles, musiques, loisirs à Berlin

Tout ce qu'il faut savoir dans:

*Tip Berlin
*Zitty on line



Bloc Note


Histoires
en photos

Le pont Admiral, "Admiralbrücke", à Berlin Kreuzberg, le pied pour les piétons, les fleinards, la musique, les rencontres

Une super 2 cv découverte à Hambourg -la DS 19 a aussi ses adeptes, et la Renault R4 fut également une voiture-culte en 68 face à la Coccinelle, raconte die Zeit

L'ours, symbole de Berlin, vu par les sculpteurs de la planète, exposition sur les trottoirs de la ville

Einstein, un ours du souvenir, "on ne peut pas faire la paix par la force mais par la négociation".

Campagne électorale à Berlin Kreuzberg,
décolleté de Vera Lengsfeld (CDU) avec Angela: "nous avons plus à vous offrir"

Cliché moins connu: Halina Wawziniak, "die Linke", réplique qu"elle a c'qu'il faut dans le pantalon pour siéger au Bundestag"

Médecins et étudiants en colère devant la porte de Brandenbourg

Vestige du mur le long de l'exposition "Topographie des Terrors"

Le baiser "fraternel" Honnecker-Brejnev de Dimitri Vrubel re-peint sur les restes du mur de berlin

Bateau(petit) à Hambourg

Potsdam, "sans-souci", le palais du jardin de Frederic le grand ou Voltaire pris pension.

Le parc du château

L'homme sur l'eau (statue), Hambourg

Un "Beluga" avale un fuselage Airbus à Hambourg, pour l'emmener à Toulouse.

Manifestants anti-nucléaire sur les chars russes du monument du souvenir. Berlin 2009

Sortie du quart d'après midi, Volkswagen Wolfsburg.

Carrelage

Jardin à Remlingen, à deux pas du site de stockage des déchets nucléaires d'Asse II

Gendarmermarktplatz, Berlin, la plus belle place

Mur reconstitué et (fausses) croix pour ses victimes, checkpoint charlie






Par Michel Verrier journaliste à Berlin
en savoir plus

Les bons billets
à lire:

Berlin-Prenzlauer-Berg 2010, un premier mai anti-nazi (en photos) hué par les habitants du quartier,
le défilé des néos-nazis n'a pas pu finir son parcours
.


der, die, das, la journal, le voiture, la soleil et le lune.
Petites réflexions sur les traductions impossibles



Existe-t-il un racisme anti-allemand dans les collèges ou les jeunes immigrés sont la majorité?
Un "choc des cultures" contesté.



Hambourg, l'éclairant échec d'une réforme scolaire. La majorité des parents cautionne la "sélection précoce" des écoliers


L'Euro, comment Merkel est prise entre deux feux.
Les orthodoxes lui reprochent ses compromis à Bruxelles, les européens convaincus ses diktats


Lidl, salaire minimum et société à deux vitesses.
Précarité, dumping salarial, tout le monde n'est pas logé à la même enseigne.


Stuttgart en révolte contre la "gare du 21 ème siècle".
Une mobilisation qui a coûté à la CDU un Land qu'elle gouvernait depuis 58 ans.


Les morts de Duisbourg ont tué la "Love Parade".
Née à Berlin avec la chute du mur elle avait redonné à l'Allemagne l'image de la jeunesse


Oskar Lafontaine, politique et religion en Allemagne.
Les super-marchés ne peuvent pas remplacer les églises.


L'Allemagne n'attire plus les immigrés.
Des jeunes turcs nés en Allemagne retournent "au pays".


Thilo Sarrazin est-il un imposteur?
Une équipe d'universitaires démonte son usage des statistiques



"L'Allemagne se liquide elle même", selon Thilo Sarrazin, record des ventes en librairie
Le livre-choc critique le poids de l'immigration



La CDU n'aura pas gouverné la Rhénanie du nord plus de cinq ans.
Elle l'avait conquise en 2005 au SPD



Le bombardement de Kunduz par la Bundeswehr en Afghanistan, poursuit le gouvernement.
Propositions d'indemnisation des victimes


Berlin les ours, les oursons, les sangliers, les Guerilla gardener.
Et les lapins dans les coins verts


Les infiltrations minent le site de stockage nucléaire d'Asse.
La mine de sel modèle est un désastre.


Les juges favorables à la notation des prof's par les élèves.
En défense du droit à la liberté d'expression



BMW et la Bavières espèrent sortir renforcés de la crise.
Après une année de creux dans les commandes.


Berlin ,les cafés fumeurs contre l'interdiction de fumer.
Comment tourner la loi anti-tabac!


Winnenden, rien ne sera plus comme avant.
Tim K. a tué neuf élèves, 3 professeurs, dans son collège


Porsche, VW, bras de fer familial.
VW rachète Porsche qui voulait acheter VW.


Les déserteurs du III Reich réhabilités.
Il a fallu 65 ans pour briser le tabou


Margot Käßman, présidente de l'église protestante.
Une femme pour la première fois à la tête de l'église réformée


L'Élysée se prend les pieds dans l'hymne allemand.
Et le confond avec le "Deutschland über alles" des nazis


retraite paisible à Stuttgart pour Martin Sandberger, criminel nazi.
Condamné à mort à Nüremberg, ses relations familiales faciliteront sa libération


Anne Frank retrouve sa famille.
Un livre écrit par son cousin Buddy Elias fait revivre sa jeunesse au milieu des siens


La politique familiale ne décolle pas.
Peut-elle donner l'envie de faire des enfants?