Un petit café plein de photos sur les murs, des vieilles affiches de ciné, « le troisième homme » , « Sehsuncht avec Marlene D et Gary  C»,de belles photos noir et blanc , des tableaux kitsch, du vieux bois, des tables rondes au vernis rapé et des lumières jaunes orangées sur plafond noir et fresques dorées. Musique ambiance jazz en douce -ce soir ce sont de super de blues. Une odeur de vieux café sympa.

Une petite terrasse sur la rue tranquille  l'été. Super pour boire un verre à la nuit tombée -ou plusieurs-, l'hiver. Ma voisine vient d'allumer une cigarette. On est évidemment dans un café fumeur...malgré l'interdiction de fumer -en plus elle a un zippo, merci l'odeur pour un non-fumeur. Mais les petits troquets qui n'ont pas la place pour construire un espace réservé aux adeptes de la cigarette ont toujours le droit de laisser leurs clients fumer. Les mineurs, en revanche sont du coup théoriquement interdits d'accès.

J'ai souris hier en entendant à la télé une écologiste -je n'ai pas eu le temps de relever son nom- expliquant dans une émission sur le tabac : « quand l'Europe a mis en vigueur l'interdiction de fumer dans les restaurants et tabacs j'ai tout de suite pensé qu'en France ce serait difficile et qu'il y aurait de la résistance. Et bien non c'est le contraire c'est en Allemagne que c'est le plus difficile à appliquer. »

A deux pas du Leuchtturm, le Toronto lui applique l'interdiction de fumer. Il est particulièrement irremplaçable l'été -pour moi en tout cas-, avec sa terrasse sur la petite place à l'angle de la Crelle et de l'Helmstraße. En face d'une croissanterie ou les mamas viennent boire un café pendant que les petits jouent sur la place.

Le Toronto est au calme, pas de bruit de voiture, on a l'impression d'être loin de Berlin.