Francfort au bord du Krach** Merkel et la CDU Chutent** "La faute des Allemands"** La crise contamine la production** Seehofer l'emporte


Le système financier et les bourses s'effondrent selon certains observateurs. La chute de la bourse de Francfort et des autres places financières indique selon le spécialiste de l'indice DAX de la chaîne financière allemande DAF qu'il y a à peu près 70% de chances que l'on soit en train d'assister à l'effondrement du système financier international. Restent 30% de chances de "stabiliser la situation" avant le Krach. ----------*LA CDU et Angela Merkel en baisse sévère dans les sondages. La crise financière et la crise de la démocratie chrétienne illustrée par la débâcle enregistrée par la CSU lors des élections régionales en Bavières (- 17 points) se conjuguent et dégradent sérieusement la cote de la CDU et de la chancelière dans les sondages. Dans un sondage Stern/Forsa publié par l'hebdomadaire Stern aujourd'hui la CSU est à 33% des intentions de vote, une chute de 4 points sur la semaine précédente. Le SPD est à 27%, les libéraux à 13% ainsi que la Gauche, les Verts enregistrent 9% des intentions de vote. Angela Merkel (47%) devance toujours son futur concurrent à la chancellerie Steinmeier (SPD), 27%. Mais elle affichait encore 60% contre l'ex président du SPD, Beck. Le plus surprenant est sans aucun doute le succès enregistré par les listes d"électeurs libres", qui après avoir sérieusement contribués à la défaite de la CSU en Bavières, bénéficient de l'estime de 45% des électeurs allemand qui "pourraient éventuellement" voter pour eux lors d'une prochaine consultation.---------*L'écho des critiques françaises s'ajoute à celles dont Angela Merkel était déjà la cible ces dernières semaines, de la part des milieux bancaires. Ceux-ci, dont le chef de la Deutsche bank, Josef Ackerman, lui reprochent son refus d'un plan européen de sauvetage du secteur bancaire et financier. Les médias, et certains responsables politiques, Oskar Lafontaine (la Gauche) notamment, relaient maintenant les critiques françaises à l'égard du solo de l'Allemagne dans la crise, au lendemain de la déclaration gouvernementale présentée par Angela Merkel au Bundestag. "C'est la faute des Allemands" titre le Frankfurter Allgemeine Zeitung rapportant les propos des commentateurs qui reprochent à la chancelière de ne pas avoir de politique européenne mais de replier l'Allemagne sur elle même, face a une crise qu'elle n'avait pas vu venir -pas plus que son ministre des finances- et dont elle n'a pas les moyens de maîtriser l'ampleur seule. Comme les réactions des marchés en Allemagne au lendemain de la déclaration de politique du gouvernement au Bundestag le confirment. "C'est la faute à Merkel", Spiegel on line rapporte les propos du "Canard enchainé" selon lequel la chancelière aurait failli face à la crise et fait pression sur l'Élysée pour que l'idée d'un plan de sauvetage européen soit abandonné en menaçant de boycotter sinon le sommet du G4 à Paris samedi----------*la crise financière contamine la production des entreprises. Les constructeurs automobiles qui réduisent leur production, comme Opel, Ford, BMW, assurent qu'il n'y a là rien que d'ordinaire. Baisse de rythme, tassement des commandes aux USA et volonté d'éviter les surplus. Certains spécialistes soulignent au contraire qu'il s'agit du début des effets de la crise financière sur la production, souligne le Frankfurter Allgemeine Zeitung. Notamment parce que la crainte de la récession conduit les clients à repousser d'éventuelles commandes et parce que le développement de nouveaux modèles nécessite énormément de fonds dont ne dispose pas les constructeurs en réserve et auxquels ils peuvent difficilement accéder dan le contexte de la crise financière actuelle. Afortiori parce que les futures générations de véhicules doivent inover en ce qu concerne notamment leur mode de traction (essence/électricité) ce qui renforce les coûts de leur développement. Le premier producteur de logiciel en Europe SAP a gelé depuis deux semaines ses activités avec les moyennes entreprises qui doivent réduire à tout prix leur coûts et leurs besoins en crédits. Une étude constate de son côté les premiers signes de restriction des projets et des financements des petits et moyens établissements de production.---------*Seehofer l'emporte sur ses concurrents. Le ministre de l'agriculture du gouvernement Merkel a finalement écarté ses concurrents, candidats eux aussi au poste de ministre-président de l"état libre de Bavières", qui ont retiré leur candidatures. Il était déjà désigné pour remplacer Erwin Huber à la présidence de la CSU, cette fois il est également certains de diriger le gouvernement du Land, note le Süddeutsche Zeitung. C'est effectivement un personnage à part sur la scène politique, le seul capable sans doute de limiter la casse dans la démocratie chrétienne bavaroise. Son premier test sera celui des élections européennes. La CSU fera face au défi de rassembler au moins 5% de l'ensemble des votes en Allemagne en se présentant en Bavières seulement -le seul Land ou elle existe. Elle perdrait sinon sa représentation propre au parlement européen en tant que CSU, perdrait sa dimension de parti autonome allemand et serait reléguée au simple statut de parti régional.


Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un tracback sur ce billet : http://www.michel-verrier.com/revue-presse-allemagne/tb.php?id=194

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire


la Une des Hebdos

04.02.2013
L'enfant soucis de l'Allemagne

les 200 milliards de budget de la politique familiale n'y font rien les naissances restent en panne

20.01.2013
Ce ne sont plus des nègres, les enfants!

Les livres doivent-ils être réécrits pour devenir politiquement corrects.

LIRE SUR MON BERLINBLOG

"IL Y A CINQUANTE ARRIVAIENT LES "GASTARBEITER"



L'industrie allemande avait besoin des travailleurs turcs ...lire la suite


"GRANDE NATION", "NAIN POLITIQUE", ÉTIQUETTES POUR COUPLE BANCAL



Face à la guerre en Lybie, La France est à l'initiative des frappes, L’Allemagne s'abstient ...lire la suite


NUCLÉAIRE,LA DIFFÉRENCE FRANCO-ALLEMANDE



Pourquoi les Allemands sont-ils si remontés contre le nucléaire, à la différence des Français, jusqu'à présent tout au moins? ...lire la suite


ARTE CÔTÉ ALLEMAGNE



Arte Allemagne a dû faire face dés ses débuts à une quarantaine de chaînes concurrentes, dont la chaîne culturelle 3SAT. Une autre histoire qu'en France ...lire la suite


LES FAUX COMPTES DE SARRAZIN




Une équipe d'universitaires accuse l'ancien dirigeant de la Bundesbank d'avoir manipulé données et statistiques, dans son livre « l'Allemagne se liquide elle même » ...lire la suite


UN RACISME ANTI-ALLEMAND?



Dans les collèges ou les jeunes d'origine turque ou arabe sont la majorité, les jeunes Allemands de souche seraient confrontés au choc des cultures et mis à l'écart, selon un documentaire qui a fait beaucoup de bruit: "lutte dans la salle de classe" . ...lire la suite


MODERATION SALARIALE ET SOCIÉTÉ À DEUX VITESSES



Lidl, la chaîne discount, propose un salaire minimum interprofessionnel contre le "dumping salarial", à l'autre bout de l'échelle les salaires ont progressé de 6,7% ces dernières années.... lire la suite


ANGELA MERKEL PRISE ENTRE DEUX FEUX



La chancelière fait face aux critiques des "orthodoxes" qui lui reprochent ses compromis à Bruxelles et à celle des réalistes qui jugent dommageables son profil de "madame no"..... lire la suite


LE NOUVEAU VISAGE DE LA COMMUNAUTÉ JUIVE



Dieter Graumann, le nouveau président du conseil central en Allemagne n'est pas un rescapé de l'Holocauste, comme ses six prédécesseurs et 90% de la communauté aujourd'hui est originaire de l'ex-bloc de l'est... lire la suite


HAMBOURG, ÉCHEC À LA RÉFORME SCOLAIRE



Un référendum d'initiative populaire rejette le prolongement de la scolarité commune des enfants de deux ans. Une claque pour le gouvernement CDU/Verts... lire la suite


-HITLER
-JUIFS DE BERLIN
-TRAVAIL FORCÉ



Trois expositions berlinoises marquantes, pour un travail de mémoire jamais achevé
. ...lire la suite


10 ALLEMANDS PARLENT DE L'EUROPE ET DE L'EURO



S'il existe une nostalgie du Dmark, il n'existe pas de majorité nostalgique, et partisane d'un retour à la monnaie du miracle d'après guerre
... lire la suite


WINNENDEN, LE CHOC DURERA DES ANNÉES ENCORE



Neuf élèves, trois professeurs, sont tombés le 11 mars 2009 au collège Alberville à Winnenden sous les balles de Tim Kretschmer, 15 ans, qui se donnera la mort. Rien n'est plus comme avant
... lire la suite


LES MORTS DE DUISBOURG ONT TUÉ LA LOVE PARADE



Les 21 morts et les centaines de blessés victimes du tunnel de Duisbourg, ont donné le coup de grâce à Love Parade. Née il y a vingt ans à Berlin elle avait donné à l'Allemagne l'image de la jeunesse, de l'amour et de la musique
... lire la suite


BMW ESPÈRE SORTIR RENFORCÉ DE LA CRISE



l'usine de Münich est fermée pour cinq semaines, les salariés ne craignent pas les licenciements, leur emploi est garanti jusqu'en 2014
... lire la suite


DRESDE, FAILLITE DE QIMONDA



Dans la Silicon Valley saxonne, le fabricant de mémoire, n'a pas résisté à la crise.
... lire la suite


VW,L'AUTOMOBILE ALLEMANDE MISE EN QUESTION



"Notre pays vit en bonne partie de l'industrie automobile, résume le vice président du syndicat de la métallurgie de Wolfsburg, le fief de VW
... lire la suite


ASSE II: LE STOCKAGE DES DÉCHETS NUCLÉAIRES TOURNE AU DÉSASTRE



En inaugurant le stockage des déchets nucléaires dans une mine de sel il y a quarante ans l'Allemagne était à la pointe de la technique<
... lire la suite


MÉMOIRE: ANNE FRANK RETROUVE LES SIENS



« Salut et bises à tout le monde », le livre qu'est venu présenter à Berlin début décembre le cousin d'Anne Frank, Buddy Elias, a été écrit après la découverte de milliers de lettres et photos entassés dans les greniers de la maison familiale des Frank
... lire la suite


UN AN APRÈS L'INTERDICTION, BERLIN FUME TOUJOURS



on ne grille certes plus la cigarette dans les bureaux et établissements publics, mais dans certains cafés restaurants la fumée a encore ses droits
... lire la suite