VW s'envole** Les 27 veulent contrôler les revenus des banquiers**Sarkozy et Merkel en plein accord** La Gauche gagne le centre** Trotskiste en Hesse


L'action VW délire et s'envole dans les nuages. Le groupe Volkswagen ne semble concerné ni par la crise financière, ni par la conjoncture morose sur le marché de l'automobile. Le quotidien Financial Times deutschland note que l'action VW valait 200 euros début septembre, elle en vaut 450 aujourd'hui! Un simple calcul démontre que la valeur du groupe est égale à la somme des valeurs attribuées à Daimler, BMW, Ford, Renault, Fiat, Peugeot, GM, Mitshubishi et Hyundai réunis. A elle seule l'action VW freine la chute de l'indice boursier Dax à Francfort. Le marché ne s'interdit toujours pas le délire. Les spécialistes s'interrogent sur les causes de ce record de hausse, alors que toutes les autres valeurs -ou presque- sont en baisse. VW serait une valeur refuge en cas de crise. Certains Hedge-funds seraient contraints de racheter énormément de titres sur lesquels ils avaient spéculé à tord à la baisse. Le groupe Porsche achèterait massivement de son côté pour renforcer sa prise de contrôle du groupe automobile de Wolfsburg. Mais a un prix au dessous de la valeur du marché.--------*Les 27 veulent encadrer les rémunérations des banquiers. Le premier projet de texte qui devrait être soumis au sommet de l'Union européenne la semaine prochaine indique que les revenus des patrons des banques doivent refléter les résultats de leurs établissements rapporte le Handelsblatt. Ce serait la fin des parachutes dorées pour les manager qui touchent des sommes fabuleuses après leur départ, voire leurs démissions. De nouvelles règles devraient également faciliter la transparence des marchés en imposant aux banques de présenter régulièrement dans leur bilan un état précis de leurs actifs actualisés et des risques auxquels elles sont exposées.---------*Merkel et Sarkozy réaffirment la coordination permanente de la politique franco-allemande.Les affirmations de Nicolas Sarkozy sur "la faute de l'Allemagne" qui aurait refusé une politique de soutien commune des banques proposées par Paris ont fait beaucoup de remous en Allemagne hier. Le Handelsblatt note que le président français et la chancelière allemand ont souligné hier dans le soirée de concert qu'ils étaient en parfait accord pour coordonner dans le détail les mesures prises dans leurs pays respectifs. Une belle communication diplomatique à la veille de la rencontre franco-allemande de samedi prochain à Colombey les deux églises.---------*Mauvaise surprise pour les sociaux démocrates, le parti la Gauche gagne les couches moyennes, le centre. Selon une étude du DIW, l'institut économique de Berlin qui vient de paraitre, le parti la Gauche s'est renforcé au cours de ces dernières années à l'est parmi les couches moyennes, les revenus moyens (au dessus de 1500 euros/mois) rapporte le Tagesspiegel. A l'ouest il s'est développé également dans les milieux sociaux les plus divers, y compris dans les milieux que l'on désigne habituellement en Allemagne comme le centre, "Mitte". Il n'est donc pas pour l'essentiel enraciné dans les couches démunies, et les chômeurs qui auraient désertés, déçus, le parti social-démocrate. Or le "centre" est également le socle du SPD et la clientèle électorale qu'il veut reconquérir. Il est ainsi attaqué par la Gauche sur son propre terrain. Un constat qui confirme l'expression courante selon laquelle "la Gauche est constitué de la même chair que le SPD". D'ou la difficulté pour les sociaux démocrates de trouver le bon angle à son égard, et l'échec de la tactique utilisée jusqu'à ces derniers mois, consistant à qualifier la Gauche de parti "populiste" en lui tournant le dos.---------*Une trotskiste à la tête du groupe parlementaire de la Gauche en Hesse. Janine Wissler, 27 ans, est membre du groupe "Linksruck" fondé dans les années soixante dix en Allemagne par la tendance International Socialists, un mouvement trotskiste principalement implanté en Grande-Bretagne, rapporte Spiegel on line. Regroupant quatre cent militants environ ce groupe s'est dissout récemment pour s'investir et renforcer son influence au sein du parti la Gauche. La perspective de soutenir un gouvernement rouge-vert, SPD-écologistes, à la tête du Land de Hesse parait incontournable pour la jeune député révolutionnaire, selon Spiegel on line. L'hebdomadaire souligne la difficulté qu'elle risque d'éprouver à concilier ses idéaux avec la politique au jour le jour que mènera un tel gouvernement à Wiesbaden. Il rappelle que le groupe SAV (Alternative socialiste), d'origine trotskiste lui aussi, a finalement renoncé à rejoindre les rangs de "la Gauche" à Berlin après avoir contesté avec virulence la politique d'austérité mise en oeuvre par le gouvernement SPD-La Gauche, qui dirige la ville-état.


Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un tracback sur ce billet : http://www.michel-verrier.com/revue-presse-allemagne/tb.php?id=195

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire


la Une des Hebdos

04.02.2013
L'enfant soucis de l'Allemagne

les 200 milliards de budget de la politique familiale n'y font rien les naissances restent en panne

20.01.2013
Ce ne sont plus des nègres, les enfants!

Les livres doivent-ils être réécrits pour devenir politiquement corrects.

LIRE SUR MON BERLINBLOG

"IL Y A CINQUANTE ARRIVAIENT LES "GASTARBEITER"



L'industrie allemande avait besoin des travailleurs turcs ...lire la suite


"GRANDE NATION", "NAIN POLITIQUE", ÉTIQUETTES POUR COUPLE BANCAL



Face à la guerre en Lybie, La France est à l'initiative des frappes, L’Allemagne s'abstient ...lire la suite


NUCLÉAIRE,LA DIFFÉRENCE FRANCO-ALLEMANDE



Pourquoi les Allemands sont-ils si remontés contre le nucléaire, à la différence des Français, jusqu'à présent tout au moins? ...lire la suite


ARTE CÔTÉ ALLEMAGNE



Arte Allemagne a dû faire face dés ses débuts à une quarantaine de chaînes concurrentes, dont la chaîne culturelle 3SAT. Une autre histoire qu'en France ...lire la suite


LES FAUX COMPTES DE SARRAZIN




Une équipe d'universitaires accuse l'ancien dirigeant de la Bundesbank d'avoir manipulé données et statistiques, dans son livre « l'Allemagne se liquide elle même » ...lire la suite


UN RACISME ANTI-ALLEMAND?



Dans les collèges ou les jeunes d'origine turque ou arabe sont la majorité, les jeunes Allemands de souche seraient confrontés au choc des cultures et mis à l'écart, selon un documentaire qui a fait beaucoup de bruit: "lutte dans la salle de classe" . ...lire la suite


MODERATION SALARIALE ET SOCIÉTÉ À DEUX VITESSES



Lidl, la chaîne discount, propose un salaire minimum interprofessionnel contre le "dumping salarial", à l'autre bout de l'échelle les salaires ont progressé de 6,7% ces dernières années.... lire la suite


ANGELA MERKEL PRISE ENTRE DEUX FEUX



La chancelière fait face aux critiques des "orthodoxes" qui lui reprochent ses compromis à Bruxelles et à celle des réalistes qui jugent dommageables son profil de "madame no"..... lire la suite


LE NOUVEAU VISAGE DE LA COMMUNAUTÉ JUIVE



Dieter Graumann, le nouveau président du conseil central en Allemagne n'est pas un rescapé de l'Holocauste, comme ses six prédécesseurs et 90% de la communauté aujourd'hui est originaire de l'ex-bloc de l'est... lire la suite


HAMBOURG, ÉCHEC À LA RÉFORME SCOLAIRE



Un référendum d'initiative populaire rejette le prolongement de la scolarité commune des enfants de deux ans. Une claque pour le gouvernement CDU/Verts... lire la suite


-HITLER
-JUIFS DE BERLIN
-TRAVAIL FORCÉ



Trois expositions berlinoises marquantes, pour un travail de mémoire jamais achevé
. ...lire la suite


10 ALLEMANDS PARLENT DE L'EUROPE ET DE L'EURO



S'il existe une nostalgie du Dmark, il n'existe pas de majorité nostalgique, et partisane d'un retour à la monnaie du miracle d'après guerre
... lire la suite


WINNENDEN, LE CHOC DURERA DES ANNÉES ENCORE



Neuf élèves, trois professeurs, sont tombés le 11 mars 2009 au collège Alberville à Winnenden sous les balles de Tim Kretschmer, 15 ans, qui se donnera la mort. Rien n'est plus comme avant
... lire la suite


LES MORTS DE DUISBOURG ONT TUÉ LA LOVE PARADE



Les 21 morts et les centaines de blessés victimes du tunnel de Duisbourg, ont donné le coup de grâce à Love Parade. Née il y a vingt ans à Berlin elle avait donné à l'Allemagne l'image de la jeunesse, de l'amour et de la musique
... lire la suite


BMW ESPÈRE SORTIR RENFORCÉ DE LA CRISE



l'usine de Münich est fermée pour cinq semaines, les salariés ne craignent pas les licenciements, leur emploi est garanti jusqu'en 2014
... lire la suite


DRESDE, FAILLITE DE QIMONDA



Dans la Silicon Valley saxonne, le fabricant de mémoire, n'a pas résisté à la crise.
... lire la suite


VW,L'AUTOMOBILE ALLEMANDE MISE EN QUESTION



"Notre pays vit en bonne partie de l'industrie automobile, résume le vice président du syndicat de la métallurgie de Wolfsburg, le fief de VW
... lire la suite


ASSE II: LE STOCKAGE DES DÉCHETS NUCLÉAIRES TOURNE AU DÉSASTRE



En inaugurant le stockage des déchets nucléaires dans une mine de sel il y a quarante ans l'Allemagne était à la pointe de la technique<
... lire la suite


MÉMOIRE: ANNE FRANK RETROUVE LES SIENS



« Salut et bises à tout le monde », le livre qu'est venu présenter à Berlin début décembre le cousin d'Anne Frank, Buddy Elias, a été écrit après la découverte de milliers de lettres et photos entassés dans les greniers de la maison familiale des Frank
... lire la suite


UN AN APRÈS L'INTERDICTION, BERLIN FUME TOUJOURS



on ne grille certes plus la cigarette dans les bureaux et établissements publics, mais dans certains cafés restaurants la fumée a encore ses droits
... lire la suite