Un président absent | Bilan peu brillant pour la Bundeswehr | Le SPD veut réformer les réformes Harz IV | Les CDD en hausse | Casse croute contre cantine | La Lufthansa craint la concurrence à Berlin


Le président de la république Horst Köhler semble absent de la scène politique. Il avait conquis avec magie nombre de citoyens pendant son premier mandat. Il semble avoir disparu comme par enchantement depuis le début du second.
" Il est toujours en poste, mais on ne le remarque pas, et quand il prend la parole on l’entend à peine, souligne le Süddeutsche Zeitung". C’est pourtant son rôle institutionnel d’éclairer au bon moment les grandes questions en débat. Son intervention était attendue à propos des mesures Harz IV, mises en cause par la cour constitutionnelle par exemple, et du débat sur l’état social enflammé ensuite par les déclarations du vice chancelier Guido Westerwelle.
L’opposition, l’accuse à demi-mot de ne pas vouloir gêner l’alliance des démocrates chrétiens et des libéraux au gouvernement. On entend beaucoup parler par ailleurs d’affrontements au sein des services de la présidence, de démissions. "Le président serait nu", n’aurait plus d’appareil présidentiel qui fonctionne, et serait renvoyé à lui même. "Une telle situation n’a encore jamais existé dans la République fédérale".

*Manque de matériel moderne, soldats traumatisés, soldates victimes de la misogynie ambiante voire de harcèlements, médecins trop peu nombreux: le rapport sur l’état de la Bundeswehr engagée en Afghanistan présenté par le responsable des armées au Bundestag est rien moins que brillant, , souligne die Welt. Les avions de transports militaires, les hélicoptères, les mitrailleuses ou les véhicules blindés par exemple font défaut en quantité aux troupes stationnées au nord, autour de Kundus.
La sécurité devrait être sérieusement améliorée. Les troupes d’infanteries ne disposaient pas des véhicules sécurisés nécessaires pour faire face au combat. Les soldats ne reçoivent pas la formation indispensable à leur maniement. Autant de manques et de déficit qui hypothèquent la capacité de la Bundeswehr à se transformer en une armée d'intervention moderne.

* «Nous voulons à nouveau faire régner le «Fairness», l’honnêteté sur le marché de l’emploi » le président du SPD, Sigmar Gabriel, a présenté les réformes que propose son parti, pour adoucir les mesures de réformes du marché du travail dites Harz IV, imposées par l’ex chancelier Schröder.
, selon ses propos rapportés par die Welt Ceux qui ont un emploi doivent pouvoir gagner de l’argent raisonnablement. Gabriel critique la destruction pas à pas des emplois «normaux".
A leur place se sont instaurés les salaires de misères et le travail précaire. Les prestations chômage réduites à 12 mois sous Schröder seraient à nouveau prolongée jusqu’à 24 mois, quand les personnes à la recherche d’un emploi suivent une formation pour obtenir une nouvelle qualification.
Le passage des prestations chômage calculées sur la base du salaire à l’indemnité minimum de 356 euros/mois au bout de 24 mois serait partiellement compensé en fonction de la durée de la période d’activité avant perte d’emploi.
Le travail partiel et le travail intérimaire serait limité, un salaire minimum de 8,50 euros pour tous, toutes branches confondues entrerait en vigueur. 200 000 emplois sociaux seraient créés et financés par 3 milliards d’euros de recettes fiscales. L’inventaire des biens du titulaire de l’indemnité chômage serait généralement supprimé. Angela Merkel a aussitôt critiqué ces dernières mesures. soulignant que l’emploi planifié est une idée du parti la Gauche et que la suppression des l’inventaire des biens et revenus pouvait permettre au propriétaire de 7 à 8 maisons de percevoir l’indemnité chômage.

*Un nouvel emploi sur deux est un contrat à durée déterminée. La proportion était de 32% en 2001, de 43% en 2006, de 47% début 2009. Elle est de 45% à l’ouest contre 53% à l’est, note le Stuttgarter Zeitung, citant une étude de l’IAB (Institut für Arbeitsmark und derufsforschung). La moitié des contrats à durée déterminée environ (45%) aboutissent ensuite à à un emploi fixe. Une tendance décroissante au cour de ces dernières années cependant, puisqu’elle s’élevait à 52% encore en 2008. La différence est nette entre l’ouest, 45%, et l’est, 38% seulement.
La multiplication des contrats à durée déterminée est pour nombre d’entreprise une manière d’allonger la période d’essai des salariés, fixée normalement à 6 mois. Le travail en contrat à durée déterminée n’est cependant pas la cas normal en général. 10% des salariés seulement, toutes branches confondues ont un emploi de ce type. Et c’est dans les services publics et les services sociaux que la proportion est la plus forte. Les 2/3 des nouveaux emplois environ sont dans ce cas.

*Les restaurants d’entreprise sentent passer la crise. 14000 cantines sont touchées par la chute des repas pris le midi au travail comme par les réductions de vente de sandwichs et snacks entre deux rapporte die Welt. Un recul qui se chiffre à -6,2% pour certaines chaines d’alimentation extérieures les cantines. Un nombre croissant de salariés préfère économiser et aller travailler avec son casse-croute ou son plat préparé à la maison.

*La compagnie Emirates des émirats arabes unis aimerait profiter de l’ouverture prochaine du grand aéroport Berlin-Brandenbourg (BBI), pour mettre en service des lignes directes, de Berlin vers les pays du Golfe notamment. Les deux Länder (Berlin et Brandenbourg), et les milieux économiques de la région y sont favorables, mais la compagnie allemande Lufthansa, avec l’appui du ministre des transports fédéral s’y oppose.
Une politique qui peut se comprendre du point de vue des intérêts de la «Luft», souligne le Tagesspiegel. Des lignes directes concurrenceraient en effet sérieusement les vols internationaux de la compagnie allemande au départ de l’aéroport berlinois, qui font escale à Francfort et à Münich, voir à Zürich depuis que la compagnie Swiss a été filialisée par la la compagnie allemande.
Le responsable de Emirates pour les questions «politiques» voit lui les intérêts allemands différemment. «Emirates a passé commande de 58 Airbus 380 c’est une commende de 15 milliards d’euros dont profitent massivement l’emploi en Allemagne", souligne-t-il.


Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un tracback sur ce billet : http://www.michel-verrier.com/revue-presse-allemagne/tb.php?id=576

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire


la Une des Hebdos

04.02.2013
L'enfant soucis de l'Allemagne

les 200 milliards de budget de la politique familiale n'y font rien les naissances restent en panne

20.01.2013
Ce ne sont plus des nègres, les enfants!

Les livres doivent-ils être réécrits pour devenir politiquement corrects.

LIRE SUR MON BERLINBLOG

"IL Y A CINQUANTE ARRIVAIENT LES "GASTARBEITER"



L'industrie allemande avait besoin des travailleurs turcs ...lire la suite


"GRANDE NATION", "NAIN POLITIQUE", ÉTIQUETTES POUR COUPLE BANCAL



Face à la guerre en Lybie, La France est à l'initiative des frappes, L’Allemagne s'abstient ...lire la suite


NUCLÉAIRE,LA DIFFÉRENCE FRANCO-ALLEMANDE



Pourquoi les Allemands sont-ils si remontés contre le nucléaire, à la différence des Français, jusqu'à présent tout au moins? ...lire la suite


ARTE CÔTÉ ALLEMAGNE



Arte Allemagne a dû faire face dés ses débuts à une quarantaine de chaînes concurrentes, dont la chaîne culturelle 3SAT. Une autre histoire qu'en France ...lire la suite


LES FAUX COMPTES DE SARRAZIN




Une équipe d'universitaires accuse l'ancien dirigeant de la Bundesbank d'avoir manipulé données et statistiques, dans son livre « l'Allemagne se liquide elle même » ...lire la suite


UN RACISME ANTI-ALLEMAND?



Dans les collèges ou les jeunes d'origine turque ou arabe sont la majorité, les jeunes Allemands de souche seraient confrontés au choc des cultures et mis à l'écart, selon un documentaire qui a fait beaucoup de bruit: "lutte dans la salle de classe" . ...lire la suite


MODERATION SALARIALE ET SOCIÉTÉ À DEUX VITESSES



Lidl, la chaîne discount, propose un salaire minimum interprofessionnel contre le "dumping salarial", à l'autre bout de l'échelle les salaires ont progressé de 6,7% ces dernières années.... lire la suite


ANGELA MERKEL PRISE ENTRE DEUX FEUX



La chancelière fait face aux critiques des "orthodoxes" qui lui reprochent ses compromis à Bruxelles et à celle des réalistes qui jugent dommageables son profil de "madame no"..... lire la suite


LE NOUVEAU VISAGE DE LA COMMUNAUTÉ JUIVE



Dieter Graumann, le nouveau président du conseil central en Allemagne n'est pas un rescapé de l'Holocauste, comme ses six prédécesseurs et 90% de la communauté aujourd'hui est originaire de l'ex-bloc de l'est... lire la suite


HAMBOURG, ÉCHEC À LA RÉFORME SCOLAIRE



Un référendum d'initiative populaire rejette le prolongement de la scolarité commune des enfants de deux ans. Une claque pour le gouvernement CDU/Verts... lire la suite


-HITLER
-JUIFS DE BERLIN
-TRAVAIL FORCÉ



Trois expositions berlinoises marquantes, pour un travail de mémoire jamais achevé
. ...lire la suite


10 ALLEMANDS PARLENT DE L'EUROPE ET DE L'EURO



S'il existe une nostalgie du Dmark, il n'existe pas de majorité nostalgique, et partisane d'un retour à la monnaie du miracle d'après guerre
... lire la suite


WINNENDEN, LE CHOC DURERA DES ANNÉES ENCORE



Neuf élèves, trois professeurs, sont tombés le 11 mars 2009 au collège Alberville à Winnenden sous les balles de Tim Kretschmer, 15 ans, qui se donnera la mort. Rien n'est plus comme avant
... lire la suite


LES MORTS DE DUISBOURG ONT TUÉ LA LOVE PARADE



Les 21 morts et les centaines de blessés victimes du tunnel de Duisbourg, ont donné le coup de grâce à Love Parade. Née il y a vingt ans à Berlin elle avait donné à l'Allemagne l'image de la jeunesse, de l'amour et de la musique
... lire la suite


BMW ESPÈRE SORTIR RENFORCÉ DE LA CRISE



l'usine de Münich est fermée pour cinq semaines, les salariés ne craignent pas les licenciements, leur emploi est garanti jusqu'en 2014
... lire la suite


DRESDE, FAILLITE DE QIMONDA



Dans la Silicon Valley saxonne, le fabricant de mémoire, n'a pas résisté à la crise.
... lire la suite


VW,L'AUTOMOBILE ALLEMANDE MISE EN QUESTION



"Notre pays vit en bonne partie de l'industrie automobile, résume le vice président du syndicat de la métallurgie de Wolfsburg, le fief de VW
... lire la suite


ASSE II: LE STOCKAGE DES DÉCHETS NUCLÉAIRES TOURNE AU DÉSASTRE



En inaugurant le stockage des déchets nucléaires dans une mine de sel il y a quarante ans l'Allemagne était à la pointe de la technique<
... lire la suite


MÉMOIRE: ANNE FRANK RETROUVE LES SIENS



« Salut et bises à tout le monde », le livre qu'est venu présenter à Berlin début décembre le cousin d'Anne Frank, Buddy Elias, a été écrit après la découverte de milliers de lettres et photos entassés dans les greniers de la maison familiale des Frank
... lire la suite


UN AN APRÈS L'INTERDICTION, BERLIN FUME TOUJOURS



on ne grille certes plus la cigarette dans les bureaux et établissements publics, mais dans certains cafés restaurants la fumée a encore ses droits
... lire la suite