Désir d'enfant en hausse | Le foot, Sarrazin, et les déboires du SPD |


Les parents souhaitent plus de temps pour vivre en famille selon une étude de l'institut Allensbach, citée par le Frankfurter Rundschau. Le lien avec les enfants et sa compatibilité avec le travail intéresse plus les Allemands que la réduction des impôts ou la réforme de la santé.
Seules 16% des mères d'enfants de moins de 18 ans concilient à leur gré leur occupation professionnelle avec leurs taches familiales, contre 72% pour qui cela paraît impossible. Mais la même question posée aux pères ne donne pas de meilleurs résultats. 68% d'entre eux ne sont pas satisfaits de la compatibilité travail/enfants. 60% souhaiteraient travailler moins.
56% des parents souhaitent que les horaires des crèches et des écoles prennent mieux en compte l'horaire de travail des parents. 54% aimeraient voir souhaiteraient une crèche sur leur lieu de travail.
Les Allemands souhaiteraient à nouveau avoir plus d'enfants souligne de son côté le Frankfurter Allgemeine Zeitung. 52% des sans enfants de moins de cinquante ans affirment leur désir d'avoir un enfant, contre 43% en 2008 selon l'étude d'Allensbach. Le nombre de ceux qui étaient indécis à l'époque s'est réduit, tandis que ceux qui excluent toujours de devenir parent représentent toujours environ la propostion d'un cinquième.
Les parents de moins de cinquante ans, sont 12% à vouloir encore plus d'enfants, contre 9% en 2008. Les conditions posées pour devenir parents demeurent limitées. Les deux parents doivent être assez murs pour cela (74%), l'un d'entre eux doit avoir une situation professionnelle assurée (66%), les deux partenaires doivent avoir fini leurs études ou leur formation. « le courage de devenir parents est en croissance" actuellement souligne l'étude d'Allensbach.

* « Sommes nous Schland ("Deutschland", dans le jargon des fanas de foot) ou Sarrazin" ? interroge le populaire BZ. Il y a deux mois toute l'Allemagne se félicitait de l'intégration des « immigrés » dont témoignait l'équipe de la coupe du monde de football. Aujourd'hui les thèses de Sarrazin provoquent les âmes sensibles. Pourquoi cette différence de réactions? D'un côté le footballeur polonais Podelski est devenu en quelques années plus allemand qu'un allemand, tandis que pour les familles immigrées, turques ou arabes, qui échappent à l'intégration et coutent cher au contribuable, cela ne semble pas être demain la veille.
Même si Özil ou Kedira, des footballeurs toujours, font exception. Dans la communauté turque par exemple, la manière de vivre, le statut des femmes, les réponse à la question comment se comporter en Allemagne, devenir ou non allemand, ou faut-il rester ou partir, sont très diverses. Mais on ne peut parler des « immigrés » en bloc, à moins d'accuser nombre d'entre eux à la légère de fautes qu'ils n'ont pas commises.
Le livre de Sarrazin dans ce contexte, sera beaucoup vendu, mais peu lu, estime l'historien « Arnulf Barning ». Et les vagues qu'il déclenche se calmeront bientôt, tandis que les problèmes qu'ils énoncent seront à nouveau cachés.
Les politiques, les sociaux démocrates en particulier qui cultivent le « vote turc », ont peur de traiter de front les questions de l'intégration et l'avenir de l'immigration. Il faudrait en fait à la fois consacrer plus de fonds à l'éducation, moins aux oeuvres sociales, avec des classes plus petites et un plus grand nombre de professeurs et sanctionner les immigrés qui ne font pas l'effort de s'intégrer. Mais les politiques ont mauvaise conscience lorsqu'ils proposent ce genre de mesure et craignent d'être traités de racistes.
Le SPD quant à lui veut se débarrasser de Sarrazin. La section de Berlin-Charlottenburg dont il est membre doit débattre demain d'un motion d'urgence, qui est appropriée lorsque l'un des membres du parti lui porte ouvertement tord, ou risque de lui porter tord, rapporte le Berliner Zeitung. Elle devrait être adoptée selon les rumeurs et Sarrazin ne pourrait plus par conséquent se présenter comme membre du SPD. Mais cette interdiction ne serait valable que trois mois, pendant lesquels les procédures légitimes d'exclusion du parti social-démocrate devraient être appliquées.
La direction du SPD est sceptique à l'égard de cette procédure. 2000 mail lui ont été adressés depuis le début de la polémique autour des thèses de Sarrazin. 90% d'entre eux se prononcent en leur faveur. Le président du SPD, Sigmar Gabriel, avait souligné lundi que l'ambiance dans le parti était difficle à ce sujet.


Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un tracback sur ce billet : http://www.michel-verrier.com/revue-presse-allemagne/tb.php?id=687

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire


la Une des Hebdos

04.02.2013
L'enfant soucis de l'Allemagne

les 200 milliards de budget de la politique familiale n'y font rien les naissances restent en panne

20.01.2013
Ce ne sont plus des nègres, les enfants!

Les livres doivent-ils être réécrits pour devenir politiquement corrects.

LIRE SUR MON BERLINBLOG

"IL Y A CINQUANTE ARRIVAIENT LES "GASTARBEITER"



L'industrie allemande avait besoin des travailleurs turcs ...lire la suite


"GRANDE NATION", "NAIN POLITIQUE", ÉTIQUETTES POUR COUPLE BANCAL



Face à la guerre en Lybie, La France est à l'initiative des frappes, L’Allemagne s'abstient ...lire la suite


NUCLÉAIRE,LA DIFFÉRENCE FRANCO-ALLEMANDE



Pourquoi les Allemands sont-ils si remontés contre le nucléaire, à la différence des Français, jusqu'à présent tout au moins? ...lire la suite


ARTE CÔTÉ ALLEMAGNE



Arte Allemagne a dû faire face dés ses débuts à une quarantaine de chaînes concurrentes, dont la chaîne culturelle 3SAT. Une autre histoire qu'en France ...lire la suite


LES FAUX COMPTES DE SARRAZIN




Une équipe d'universitaires accuse l'ancien dirigeant de la Bundesbank d'avoir manipulé données et statistiques, dans son livre « l'Allemagne se liquide elle même » ...lire la suite


UN RACISME ANTI-ALLEMAND?



Dans les collèges ou les jeunes d'origine turque ou arabe sont la majorité, les jeunes Allemands de souche seraient confrontés au choc des cultures et mis à l'écart, selon un documentaire qui a fait beaucoup de bruit: "lutte dans la salle de classe" . ...lire la suite


MODERATION SALARIALE ET SOCIÉTÉ À DEUX VITESSES



Lidl, la chaîne discount, propose un salaire minimum interprofessionnel contre le "dumping salarial", à l'autre bout de l'échelle les salaires ont progressé de 6,7% ces dernières années.... lire la suite


ANGELA MERKEL PRISE ENTRE DEUX FEUX



La chancelière fait face aux critiques des "orthodoxes" qui lui reprochent ses compromis à Bruxelles et à celle des réalistes qui jugent dommageables son profil de "madame no"..... lire la suite


LE NOUVEAU VISAGE DE LA COMMUNAUTÉ JUIVE



Dieter Graumann, le nouveau président du conseil central en Allemagne n'est pas un rescapé de l'Holocauste, comme ses six prédécesseurs et 90% de la communauté aujourd'hui est originaire de l'ex-bloc de l'est... lire la suite


HAMBOURG, ÉCHEC À LA RÉFORME SCOLAIRE



Un référendum d'initiative populaire rejette le prolongement de la scolarité commune des enfants de deux ans. Une claque pour le gouvernement CDU/Verts... lire la suite


-HITLER
-JUIFS DE BERLIN
-TRAVAIL FORCÉ



Trois expositions berlinoises marquantes, pour un travail de mémoire jamais achevé
. ...lire la suite


10 ALLEMANDS PARLENT DE L'EUROPE ET DE L'EURO



S'il existe une nostalgie du Dmark, il n'existe pas de majorité nostalgique, et partisane d'un retour à la monnaie du miracle d'après guerre
... lire la suite


WINNENDEN, LE CHOC DURERA DES ANNÉES ENCORE



Neuf élèves, trois professeurs, sont tombés le 11 mars 2009 au collège Alberville à Winnenden sous les balles de Tim Kretschmer, 15 ans, qui se donnera la mort. Rien n'est plus comme avant
... lire la suite


LES MORTS DE DUISBOURG ONT TUÉ LA LOVE PARADE



Les 21 morts et les centaines de blessés victimes du tunnel de Duisbourg, ont donné le coup de grâce à Love Parade. Née il y a vingt ans à Berlin elle avait donné à l'Allemagne l'image de la jeunesse, de l'amour et de la musique
... lire la suite


BMW ESPÈRE SORTIR RENFORCÉ DE LA CRISE



l'usine de Münich est fermée pour cinq semaines, les salariés ne craignent pas les licenciements, leur emploi est garanti jusqu'en 2014
... lire la suite


DRESDE, FAILLITE DE QIMONDA



Dans la Silicon Valley saxonne, le fabricant de mémoire, n'a pas résisté à la crise.
... lire la suite


VW,L'AUTOMOBILE ALLEMANDE MISE EN QUESTION



"Notre pays vit en bonne partie de l'industrie automobile, résume le vice président du syndicat de la métallurgie de Wolfsburg, le fief de VW
... lire la suite


ASSE II: LE STOCKAGE DES DÉCHETS NUCLÉAIRES TOURNE AU DÉSASTRE



En inaugurant le stockage des déchets nucléaires dans une mine de sel il y a quarante ans l'Allemagne était à la pointe de la technique<
... lire la suite


MÉMOIRE: ANNE FRANK RETROUVE LES SIENS



« Salut et bises à tout le monde », le livre qu'est venu présenter à Berlin début décembre le cousin d'Anne Frank, Buddy Elias, a été écrit après la découverte de milliers de lettres et photos entassés dans les greniers de la maison familiale des Frank
... lire la suite


UN AN APRÈS L'INTERDICTION, BERLIN FUME TOUJOURS



on ne grille certes plus la cigarette dans les bureaux et établissements publics, mais dans certains cafés restaurants la fumée a encore ses droits
... lire la suite