Politique salariale en question | Angela décore le caricaturiste de Mahomed | Les opposants de Stuttgart 21 vent en poupe | Accord nucléaire secret? |


« Est-ce une bonne nouvelle ou faut il en avoir en honte », ces dix dernières années la politique salariale en Allemagne a maintenu les hausses de salaires au dessous du taux d'inflation. Elle serait la seule en Europe à avoir entrainé ainsi une réduction sensible des salaires réels, résume le Süddeutsche Zeitung. Des statistiques qu'il faut prendre avec des pincettes, car elles ne tiennent pas compte des multiples facteurs qui influent sur le niveau de vie.
Sinon les Roumains qui ont obtenu une revalorisation de plus de 500% de leurs salaires seraient les rois, comparés aux « pauvres salariés allemands ».
Mais la conjoncture économique étant redevenue favorable, les chiffres à l'exportation battant les records, les syndicats annoncent la fin de la politique de « mesure salariale », privilégiant l'emploi sur les salaires. Ils ont largement contribué à la résistance des entreprises face à la crise. Daimler par exemple aurait économique 1,8 milliards grâce à la retenue salariale et aux mesures de chômage technique, entre autres.
Ils veulent maintenant bénéficier de la relance et des carnets de commande remplis.
Les syndicats allemands ont même reçu depuis le soutien de l'étranger, avec Christine Lagarde la ministre de l'économie française selon laquelle la zone euro profiterait d'une hausse des salaires en Allemagne. Les patrons sont contre. « Ce serait une erreur maintenant, il faut éviter tout ce qui peut freiner la relance », selon Dieter Hundt, président de la fédération du patronat allemand.
Mais les négociations salariales entamées en début de semaine pour les salariés de l'acier, par l'IG Metall, qui revendique revendique 6% de hausse des salaires, n'ont pas entrainé de hauts cris comme cela aurait été le cas il y a quelques années, signale Spiegel on line. Elles concernent seulement les syndiqués des acieries, fonderies....(85 000). 90% des salariés de ces entreprises sont syndiqués. Les salaires de l'automobile, la métallurgie, la machine outil (2,5 millions) dépendent eux d'un accord qui court jusqu'en 2012 avec une augmentation de 2,7% en avril 2011.
Le syndicat Ver.di des employés des services publics risquent fort d'avoir du mal à faire passer le message « augmentez les salaires » dans les négociations qui sont prévus fin de cette année et début de l'an prochain., la relance n'a pas de conséquences dans les services publics soumis à nouveau à l'austérité, mesures d'épargne gouvernementales obligent.
Les négociations dans la chimie début 2011 pourraient donner le coup d'envoi d'augmentations des salaires supérieure à ces dernières années mais seulement si le boom des exportations se poursuit. Et rien ne le garantit.

*Angela Merkel a remis le prix des médias de Potsdam à Kurt Westergaard l'auteur des caricatures de Mohamed. La chancelière a plaidé pour la tolérance. En tant que caricaturiste, Westergaard doit pouvoir dessiner librement et l'Europe est un lieu ou cette liberté est possible. La clé de la liberté c'est le courage.
Que cette remise de prix ait lieu en même temps que le débat-Sarrazin, est un hasard ironique, souligne Rheinische Post on line. « C'est aussi un signe de courage hors du commun de la chancelière. Elle est la première des personnalités politiques qui comptent sur la planète a se faire prendre en photo à ses côtés. Le cliché va faire le tour de la planète. Merkel est passé par dessus l'avis de tous ses conseillers politiques qui la mettaient en garde contre un geste qui pouvait passer pour une provocation dans le monde musulman. »
Mais la chancelière a condamné en même temps avec virulence les menaces du pasteur américain Terry Jones de bruler le Coran. Celui-ci était il y a quelques années à la tête d'une communauté évangéliste allemande, à Cologne. Il l'a quitté de force en 2008, pour aller s'installer aux USA mais reste soupçonné de détournement de fonds par ses anciens fidèles en Allemagne, rapporte le Frankfurter Rundschau.

*A Stuttgart les opposants du projet "Stuttgart 21" marquent un point avec la publication d'une nouvelle expertise, très exploitée par le parti vert, selon laquelle la construction de la gare du 21 ème siècle à Stuttgart serait encore beaucoup plus couteuse que prévue. La Deutsche Bahn est gênée, le Land en position délicate.
Le SPD qui défendait jusqu'ici le projet "Stuttgart 21" fait volte-face et se dit ouvert dorénavant à une vote des électeurs sur la construction de la gare souterraine. Les habitants de Stuttgart s'y opposent à cause de son coût et parce qu'elle signifierait la fin de la vieille gare "historique", à laquelle il tienne. Les opposants sont en train de prendre l'avantage dans l'opinion. "Le gouvernement du Land, les partis et l'appareil de la Deutsche Bahn n'ont pas encore compris que les citoyens veulent une démocratie moderne dans laquelle on ne décide pas de leur avenir dans leur dos. Depuis 17 ans le gouvernement régional a balayé toutes les objections. Les médias ne décrivaient que les aspects positifs de Suttgart 21 insiste Winfried Hermann, spécialiste des transports du parti écologiste dans les colonnes de die Welt.

*Quel accord secret le gouvernement d'Angela Merkel a-t-il signé avec les exploitants des centrales ? Telle est la question que posent les partis d'opposition qui demandent au Bundestag la publication du document en question. Il serait positif pour les finances de l'état, plus encore que prévu. Mais si c'est le cas pourquoi le cacher s'interroge le Financial Times deutschland. Les verts et le SPD sont sceptiques.
Les critiques se multiplient par ailleurs en provenance des villes et agglomérations qui on fait les investissement nécessaires pour leur approvisionnement autonome en électricité (régies, productions locales). Elles se trouvent désavantagées par l'accord qui favorise les quatre trusts de production d'énergie et réclament une indemnisation de 4 milliards environ.


Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un tracback sur ce billet : http://www.michel-verrier.com/revue-presse-allemagne/tb.php?id=694

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire


la Une des Hebdos

04.02.2013
L'enfant soucis de l'Allemagne

les 200 milliards de budget de la politique familiale n'y font rien les naissances restent en panne

20.01.2013
Ce ne sont plus des nègres, les enfants!

Les livres doivent-ils être réécrits pour devenir politiquement corrects.

LIRE SUR MON BERLINBLOG

"IL Y A CINQUANTE ARRIVAIENT LES "GASTARBEITER"



L'industrie allemande avait besoin des travailleurs turcs ...lire la suite


"GRANDE NATION", "NAIN POLITIQUE", ÉTIQUETTES POUR COUPLE BANCAL



Face à la guerre en Lybie, La France est à l'initiative des frappes, L’Allemagne s'abstient ...lire la suite


NUCLÉAIRE,LA DIFFÉRENCE FRANCO-ALLEMANDE



Pourquoi les Allemands sont-ils si remontés contre le nucléaire, à la différence des Français, jusqu'à présent tout au moins? ...lire la suite


ARTE CÔTÉ ALLEMAGNE



Arte Allemagne a dû faire face dés ses débuts à une quarantaine de chaînes concurrentes, dont la chaîne culturelle 3SAT. Une autre histoire qu'en France ...lire la suite


LES FAUX COMPTES DE SARRAZIN




Une équipe d'universitaires accuse l'ancien dirigeant de la Bundesbank d'avoir manipulé données et statistiques, dans son livre « l'Allemagne se liquide elle même » ...lire la suite


UN RACISME ANTI-ALLEMAND?



Dans les collèges ou les jeunes d'origine turque ou arabe sont la majorité, les jeunes Allemands de souche seraient confrontés au choc des cultures et mis à l'écart, selon un documentaire qui a fait beaucoup de bruit: "lutte dans la salle de classe" . ...lire la suite


MODERATION SALARIALE ET SOCIÉTÉ À DEUX VITESSES



Lidl, la chaîne discount, propose un salaire minimum interprofessionnel contre le "dumping salarial", à l'autre bout de l'échelle les salaires ont progressé de 6,7% ces dernières années.... lire la suite


ANGELA MERKEL PRISE ENTRE DEUX FEUX



La chancelière fait face aux critiques des "orthodoxes" qui lui reprochent ses compromis à Bruxelles et à celle des réalistes qui jugent dommageables son profil de "madame no"..... lire la suite


LE NOUVEAU VISAGE DE LA COMMUNAUTÉ JUIVE



Dieter Graumann, le nouveau président du conseil central en Allemagne n'est pas un rescapé de l'Holocauste, comme ses six prédécesseurs et 90% de la communauté aujourd'hui est originaire de l'ex-bloc de l'est... lire la suite


HAMBOURG, ÉCHEC À LA RÉFORME SCOLAIRE



Un référendum d'initiative populaire rejette le prolongement de la scolarité commune des enfants de deux ans. Une claque pour le gouvernement CDU/Verts... lire la suite


-HITLER
-JUIFS DE BERLIN
-TRAVAIL FORCÉ



Trois expositions berlinoises marquantes, pour un travail de mémoire jamais achevé
. ...lire la suite


10 ALLEMANDS PARLENT DE L'EUROPE ET DE L'EURO



S'il existe une nostalgie du Dmark, il n'existe pas de majorité nostalgique, et partisane d'un retour à la monnaie du miracle d'après guerre
... lire la suite


WINNENDEN, LE CHOC DURERA DES ANNÉES ENCORE



Neuf élèves, trois professeurs, sont tombés le 11 mars 2009 au collège Alberville à Winnenden sous les balles de Tim Kretschmer, 15 ans, qui se donnera la mort. Rien n'est plus comme avant
... lire la suite


LES MORTS DE DUISBOURG ONT TUÉ LA LOVE PARADE



Les 21 morts et les centaines de blessés victimes du tunnel de Duisbourg, ont donné le coup de grâce à Love Parade. Née il y a vingt ans à Berlin elle avait donné à l'Allemagne l'image de la jeunesse, de l'amour et de la musique
... lire la suite


BMW ESPÈRE SORTIR RENFORCÉ DE LA CRISE



l'usine de Münich est fermée pour cinq semaines, les salariés ne craignent pas les licenciements, leur emploi est garanti jusqu'en 2014
... lire la suite


DRESDE, FAILLITE DE QIMONDA



Dans la Silicon Valley saxonne, le fabricant de mémoire, n'a pas résisté à la crise.
... lire la suite


VW,L'AUTOMOBILE ALLEMANDE MISE EN QUESTION



"Notre pays vit en bonne partie de l'industrie automobile, résume le vice président du syndicat de la métallurgie de Wolfsburg, le fief de VW
... lire la suite


ASSE II: LE STOCKAGE DES DÉCHETS NUCLÉAIRES TOURNE AU DÉSASTRE



En inaugurant le stockage des déchets nucléaires dans une mine de sel il y a quarante ans l'Allemagne était à la pointe de la technique<
... lire la suite


MÉMOIRE: ANNE FRANK RETROUVE LES SIENS



« Salut et bises à tout le monde », le livre qu'est venu présenter à Berlin début décembre le cousin d'Anne Frank, Buddy Elias, a été écrit après la découverte de milliers de lettres et photos entassés dans les greniers de la maison familiale des Frank
... lire la suite


UN AN APRÈS L'INTERDICTION, BERLIN FUME TOUJOURS



on ne grille certes plus la cigarette dans les bureaux et établissements publics, mais dans certains cafés restaurants la fumée a encore ses droits
... lire la suite