La mort du FTD | Steinbrück devant le congrès du SPD




C'est le dernier jour du Financial Times Deutschland aujourd'hui. La rédaction du quotidien économique fait preuve d'humour sur son site web, imagé de cette caricature: "un bon journal? je vous conseille le FTD" dit le kiosquier. "C'est bon je prends" répond la mort.

Le quotidien rose saumon fondé il y a douze ans cherchait à sortir des sentiers battus, et se distinguait souvent de ses confrères en ne reprenant pas les analyses habituelles et sacro-saintes de l'orthodoxie économique allemande. Il s'était donné pour butde contraindre la presse économique, le Handelsblatt notamment, à l'évolution. "Mission accomplie" se consolent les journalistes qui ont signé aujourd'hui leurs derniers articles. Mais leur départ laisse un gros vide.

*Les sociaux démocrates vont élire leurs candidat chancelier ce week-end lors de leur congrès, souligne die Zeit. Son résultat sera écrasant.
« Personne ne peut se permettre d'être contre lui au SPD ». Même l'aile gauche du parti est solidaire en dépit de ses désaccords avec lui. « Ils ne sont pas fou. Steinbrück est le meilleur des candidats possibles. Mais est-il vraiment un bon candidat ? »
L'idée de départ selon laquelle il devait se profiler comme le meilleur manager de la crise face à Merkel ne marche pas. Les citoyens sont trop cool. La crise ne polarise pas, elle rassemble. Et cela rapporte peu quand Steinbrück reproche à la chancelière de ne pas dire toute la vérité aux électeurs en ce qui concerne le sauvetage de l'euro. Car ils la connaissent depuis longtemps et savent que ce bordel coutera plus cher et durera plus longtemps que ne le dit le gouvernement.
Ils n'en sanctionnent pas la chancelière pour autant. « Les Allemands trouvent peut être le style de gouvernement de la chancelière barbant, crispant peut être. Mais ils ne doutent pas d'elle. » 
Le candidat Steinbrück pourrait se distinguer du gouvernement sur le plan politique. La sauvegarde de l'euro se traduit au sud de l'Europe par la misère et l'accroissement de la fracture sociale, car les riches s'en tirent encore et toujours.
« Mais le SPD a toujours voté au Bundestag en faveur des mesures proposées par la chancelière. Au début de la crise il aurait été possible de lui infliger une débâcle au parlement sans envoyer pour autant la Grèce dans l'abime. Mais le SPD a raté l'occasion. Et donne toujours son accord, alors que même le FMI critique le surcroit d'épargne infligé à la Grèce. »
Mais alors, si les rouge gèrent la crise comme la coalition gouvernementale, pourquoi voter Steinbrück? Il n'y a pas d'aspiration au changement comme c'était le cas en 1998 quand Schröder a battu Kohl.
« Si le SPD gagner les élections dans le Land de basse-Saxe en janvier, cela pourrait redonner des ailes à son candidat, s'il présente une équipe de campagne, jeune, féminine, inhabituelle et se comporte en allié des verts de telle façon qu'il donne aux électeurs l'envie d'une alliance rouge verte. Car la chancelière a deux grosses faiblesses. » Son parti et ses options pour une prochaine coalition. Son partenaire actuel, le FDP étant sur la mauvaise pente. Si le SPD veut la renvoyer sur les bancs de l'opposition il doit vraiment incarner une alternative sur le fond. Le profil de son candidat seul n'en est pas une.


Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un tracback sur ce billet : http://www.michel-verrier.com/revue-presse-allemagne/tb.php?id=1277

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire


la Une des Hebdos

04.02.2013
L'enfant soucis de l'Allemagne

les 200 milliards de budget de la politique familiale n'y font rien les naissances restent en panne

20.01.2013
Ce ne sont plus des nègres, les enfants!

Les livres doivent-ils être réécrits pour devenir politiquement corrects.

LIRE SUR MON BERLINBLOG

"IL Y A CINQUANTE ARRIVAIENT LES "GASTARBEITER"



L'industrie allemande avait besoin des travailleurs turcs ...lire la suite


"GRANDE NATION", "NAIN POLITIQUE", ÉTIQUETTES POUR COUPLE BANCAL



Face à la guerre en Lybie, La France est à l'initiative des frappes, L’Allemagne s'abstient ...lire la suite


NUCLÉAIRE,LA DIFFÉRENCE FRANCO-ALLEMANDE



Pourquoi les Allemands sont-ils si remontés contre le nucléaire, à la différence des Français, jusqu'à présent tout au moins? ...lire la suite


ARTE CÔTÉ ALLEMAGNE



Arte Allemagne a dû faire face dés ses débuts à une quarantaine de chaînes concurrentes, dont la chaîne culturelle 3SAT. Une autre histoire qu'en France ...lire la suite


LES FAUX COMPTES DE SARRAZIN




Une équipe d'universitaires accuse l'ancien dirigeant de la Bundesbank d'avoir manipulé données et statistiques, dans son livre « l'Allemagne se liquide elle même » ...lire la suite


UN RACISME ANTI-ALLEMAND?



Dans les collèges ou les jeunes d'origine turque ou arabe sont la majorité, les jeunes Allemands de souche seraient confrontés au choc des cultures et mis à l'écart, selon un documentaire qui a fait beaucoup de bruit: "lutte dans la salle de classe" . ...lire la suite


MODERATION SALARIALE ET SOCIÉTÉ À DEUX VITESSES



Lidl, la chaîne discount, propose un salaire minimum interprofessionnel contre le "dumping salarial", à l'autre bout de l'échelle les salaires ont progressé de 6,7% ces dernières années.... lire la suite


ANGELA MERKEL PRISE ENTRE DEUX FEUX



La chancelière fait face aux critiques des "orthodoxes" qui lui reprochent ses compromis à Bruxelles et à celle des réalistes qui jugent dommageables son profil de "madame no"..... lire la suite


LE NOUVEAU VISAGE DE LA COMMUNAUTÉ JUIVE



Dieter Graumann, le nouveau président du conseil central en Allemagne n'est pas un rescapé de l'Holocauste, comme ses six prédécesseurs et 90% de la communauté aujourd'hui est originaire de l'ex-bloc de l'est... lire la suite


HAMBOURG, ÉCHEC À LA RÉFORME SCOLAIRE



Un référendum d'initiative populaire rejette le prolongement de la scolarité commune des enfants de deux ans. Une claque pour le gouvernement CDU/Verts... lire la suite


-HITLER
-JUIFS DE BERLIN
-TRAVAIL FORCÉ



Trois expositions berlinoises marquantes, pour un travail de mémoire jamais achevé
. ...lire la suite


10 ALLEMANDS PARLENT DE L'EUROPE ET DE L'EURO



S'il existe une nostalgie du Dmark, il n'existe pas de majorité nostalgique, et partisane d'un retour à la monnaie du miracle d'après guerre
... lire la suite


WINNENDEN, LE CHOC DURERA DES ANNÉES ENCORE



Neuf élèves, trois professeurs, sont tombés le 11 mars 2009 au collège Alberville à Winnenden sous les balles de Tim Kretschmer, 15 ans, qui se donnera la mort. Rien n'est plus comme avant
... lire la suite


LES MORTS DE DUISBOURG ONT TUÉ LA LOVE PARADE



Les 21 morts et les centaines de blessés victimes du tunnel de Duisbourg, ont donné le coup de grâce à Love Parade. Née il y a vingt ans à Berlin elle avait donné à l'Allemagne l'image de la jeunesse, de l'amour et de la musique
... lire la suite


BMW ESPÈRE SORTIR RENFORCÉ DE LA CRISE



l'usine de Münich est fermée pour cinq semaines, les salariés ne craignent pas les licenciements, leur emploi est garanti jusqu'en 2014
... lire la suite


DRESDE, FAILLITE DE QIMONDA



Dans la Silicon Valley saxonne, le fabricant de mémoire, n'a pas résisté à la crise.
... lire la suite


VW,L'AUTOMOBILE ALLEMANDE MISE EN QUESTION



"Notre pays vit en bonne partie de l'industrie automobile, résume le vice président du syndicat de la métallurgie de Wolfsburg, le fief de VW
... lire la suite


ASSE II: LE STOCKAGE DES DÉCHETS NUCLÉAIRES TOURNE AU DÉSASTRE



En inaugurant le stockage des déchets nucléaires dans une mine de sel il y a quarante ans l'Allemagne était à la pointe de la technique<
... lire la suite


MÉMOIRE: ANNE FRANK RETROUVE LES SIENS



« Salut et bises à tout le monde », le livre qu'est venu présenter à Berlin début décembre le cousin d'Anne Frank, Buddy Elias, a été écrit après la découverte de milliers de lettres et photos entassés dans les greniers de la maison familiale des Frank
... lire la suite


UN AN APRÈS L'INTERDICTION, BERLIN FUME TOUJOURS



on ne grille certes plus la cigarette dans les bureaux et établissements publics, mais dans certains cafés restaurants la fumée a encore ses droits
... lire la suite