Les pirates cherchent une nouvelle étoile | Le FDP, une débâcle sans précédent


Jeune, jolie, réfractaire au théâtre politique, défenseur des droits des consommateurs et de la démocratie « de base », Katharina Nocun, 26 ans, sera-t-elle la prochaine étoile des pirates ? Polonaise d'origine elle est tête de liste du parti pirate pour les élections du Land de Basse Saxe, le 20 janvier prochain.
Les pirates sont en piètre forme, ils ont connu une chute brutale dans les sondages après une envolée qui paraissait irrésistible encore au début de cette année. Le vote du 20 janvier est un test pour eux: auront-ils des élus dans le nouveau parlement de Hanovre, après avoir fait leur entrée dans les parlement des Länder de Berlin (ville-état), de Sarre, du Schleswig-Holstein et de Rhénanie du nord Westphalie. Pour l'instant les sondages ne leur en laissent guère l'espoir, ils stagnent à 3 %.
Le nouveau parlement de Hanovre élu le 20 janvier pourrait si l'on en croit les sondages ne regrouper que trois partis : la CDU qui gouverne la région aujourd'hui avec les Libéraux du FDP, le SPD et les Verts. Il y a encore quelques mois on spéculait en Allemagne sur une rénovation complète du panorama politique avec 6 partis représentés dans les parlements régionaux, voire au Bundestag.
La tendance aujourd'hui semble s'être totalement inversée. Les libéraux du FDP, comme le parti die Linke ou le parti pirate risquent de ne pas passer la barre indispensable des 5 %, à Hanovre tout au moins.
L'effondrement des pirates profite avant tout aux verts dont ils venaient piétiner les plates bandes électorales. En Basse-Saxe, une alliance des écologistes et du SPD qui renverrait dans l'opposition le ministre président sortant, le chrétien-démocrate, David Mc Allistair. Une perspective qui invite au vote utile et le parti pirate risque de perdre encore quelques plumes.
Le vote du 20 janvier servira par ailleurs de test grandeur nature pour les élections fédérales de septembre 2013, dont l'élection en Basse-Saxe est le premier test grandeur nature. Si le SPD et les verts l'emportent comme ils l'espèrent, le signal sera en leur faveur et le coup sera rude pour Angela Merkel pour entamer l'année 2013.
En ce qui concerne les résultats de son parti, Katharina Nocun affiche un bel optimisme et s'est fixé 6 % comme objectif, note le Tageszeitung. Elle n'a adhéré qu'en mars dernier, quand les pirates obtenaient encore des résultats à deux chiffres dans les sondages fédéraux, et se voyaient déjà entrer en triomphateurs au Bundestag. Elle est venue à la politique par les mouvements citoyens, les mobilisations étudiantes, après avoir étudié la philosophie, la politique et l'informatique économique à Münster et Hambourg, et organisé des manifestations contre la taxe d'étude, ou pour la protection des données individuelles.
Puis, pour se faire entendre face aux lobbys et aux partis, elle a fait le pas et rejoint le parti pirate, le seul possible pour elle, en raison de son respect de la démocratie de base. Chaque adhérent a une voix dans les votes des congrès ou tous ceux qui se déplacent bénéficient d'un statut de délégué. Une remise en cause de la démocratie de délégation qui s'appuie sur les nouvelles possibilités du réseau. Internet et peut transformer en profondeur la politique en offrant la possibilité de débats et assemblées permanentes, si l'on en croit les pirates.
Mais au cours des derniers mois le parti pirate a enchaîné les polémiques dévastatrices en son sein. Certains de ses dirigeants flirtant même avec les thèmes de l'extrême droite, par provocation ou maladresse. Revendiquant par exemple la liberté pour les révisionnistes, négateurs de l'holocauste, avant de se faire remettre en place, ou exclure.
En voulant se doter d'un programme intégral ils ont multiplié les débats sans fin laissant leur électorat sceptique sur les mérites d'un nouveau parti qui se dit totalement différent des autres. Le parti pirate s'est « positionné » à gauche lors de son congrès en novembre http://www.michel-verrier.com/revue-presse-allemagne?2012/11/26/1269-le-parti-pirate-met-sa-boussole-a-gauche-zoophilie-et-loi-de-protection-des-animaux, voire la revue de presse), en adoptant notamment des résolutions pour un salaire et pour une retraite minimum. Les Pirates veulent accélérer par exemple la sortie du nucléaire, et abandonner le mythe de la croissance et du plein emploi. Mais une part seulement des 650 résolutions soumises au vote ont été débattues et les affrontements grotesques sur l'ordre du jour du congrès ont donné une image brouillon d'un parti qui prétend rénover le système politique.
La retraite de Marina Weisband, 25 ans, secrétaire générale du parti, la seule pirate qui bénéficiait du charisme permettant de convaincre les électeurs au delà des sympathisants naturels du parti, n'a rien arrangée non plus. Originaire de Kiev, arrivée en Allemagne avec sa famille en 1994, Marina Weisband a finalement choisi de renoncer à la politique professionnelle pour pouvoir poursuivre ses études. Elle avait su pourtant creuser sa place en quelques mois au sein de la scène politique et médiatique. Elle vient de renoncer également à se présenter aux élections au Bundestag en septembre prochain.
Les pirates perdent leur première étoile, Katharina Nocun, prendra-t-elle sa place ?
Référente à la centrale fédérale des consommateurs, spécialiste des droits des consommateurs, elle habite avec son compagnon, à la ferme familiale, près d'Osnabruck. Et campe un type de responsable politique original, qui colle parfaitement à l'image que veut se donner le parti pirate, rompant avec la tradition du notable.

*La débâcle du FDP, le parti libéral, n'a pas d'équivalent, note le Berliner Zeitung. En trois ans, il a perdu les deux tiers de ses électeurs sur le plan fédéral après avoir fait la surprise en rassemblant 14 % des suffrages en octobre 2009 lors des dernières élections fédérales, sauvant Angela Merkel et de la CDU dont le score était particulièrement médiocre. Sa faiblesse aujourd'hui se confirme élection régionale après régionale, il disparaît des parlements des Länder et devrait connaître à nouveau la débâcle en janvier en Basse-Saxe.
Son résultat fulgurant de 2009 tenait avant tout à la volonté des électeurs de ne pas réélire une grande coalition à l'image du gouvernement sortant d'Angela Merkel et de Franck Walter Steinmeier (SPD). Mais trois années d'expérience concrète du gouvernement CDU/CSU/FDP ont effacé toute crainte d'une nouvelle coalition rassemblant les chrétiens démocrates et les sociaux démocrates au lendemain des élections de septembre prochain.
Fort de 168217 membres en 1990 il n'en rassemblerait plus que 59074 aujourd'hui et serait désormais devancé par les verts, avec 59727 cotisants. En 1990 , le parti écologiste ne regroupait que 41316 membres.
Les deux partis restent précédés par die Linke, 65000 membres environ. Tandis que les deux gros « partis populaires » connaissent toujours une érosion régulière mais rassemblent encore 478810 membres pour la CDU et 477 803 pour le SPD.


Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un tracback sur ce billet : http://www.michel-verrier.com/revue-presse-allemagne/tb.php?id=1288

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire


la Une des Hebdos

04.02.2013
L'enfant soucis de l'Allemagne

les 200 milliards de budget de la politique familiale n'y font rien les naissances restent en panne

20.01.2013
Ce ne sont plus des nègres, les enfants!

Les livres doivent-ils être réécrits pour devenir politiquement corrects.

LIRE SUR MON BERLINBLOG

"IL Y A CINQUANTE ARRIVAIENT LES "GASTARBEITER"



L'industrie allemande avait besoin des travailleurs turcs ...lire la suite


"GRANDE NATION", "NAIN POLITIQUE", ÉTIQUETTES POUR COUPLE BANCAL



Face à la guerre en Lybie, La France est à l'initiative des frappes, L’Allemagne s'abstient ...lire la suite


NUCLÉAIRE,LA DIFFÉRENCE FRANCO-ALLEMANDE



Pourquoi les Allemands sont-ils si remontés contre le nucléaire, à la différence des Français, jusqu'à présent tout au moins? ...lire la suite


ARTE CÔTÉ ALLEMAGNE



Arte Allemagne a dû faire face dés ses débuts à une quarantaine de chaînes concurrentes, dont la chaîne culturelle 3SAT. Une autre histoire qu'en France ...lire la suite


LES FAUX COMPTES DE SARRAZIN




Une équipe d'universitaires accuse l'ancien dirigeant de la Bundesbank d'avoir manipulé données et statistiques, dans son livre « l'Allemagne se liquide elle même » ...lire la suite


UN RACISME ANTI-ALLEMAND?



Dans les collèges ou les jeunes d'origine turque ou arabe sont la majorité, les jeunes Allemands de souche seraient confrontés au choc des cultures et mis à l'écart, selon un documentaire qui a fait beaucoup de bruit: "lutte dans la salle de classe" . ...lire la suite


MODERATION SALARIALE ET SOCIÉTÉ À DEUX VITESSES



Lidl, la chaîne discount, propose un salaire minimum interprofessionnel contre le "dumping salarial", à l'autre bout de l'échelle les salaires ont progressé de 6,7% ces dernières années.... lire la suite


ANGELA MERKEL PRISE ENTRE DEUX FEUX



La chancelière fait face aux critiques des "orthodoxes" qui lui reprochent ses compromis à Bruxelles et à celle des réalistes qui jugent dommageables son profil de "madame no"..... lire la suite


LE NOUVEAU VISAGE DE LA COMMUNAUTÉ JUIVE



Dieter Graumann, le nouveau président du conseil central en Allemagne n'est pas un rescapé de l'Holocauste, comme ses six prédécesseurs et 90% de la communauté aujourd'hui est originaire de l'ex-bloc de l'est... lire la suite


HAMBOURG, ÉCHEC À LA RÉFORME SCOLAIRE



Un référendum d'initiative populaire rejette le prolongement de la scolarité commune des enfants de deux ans. Une claque pour le gouvernement CDU/Verts... lire la suite


-HITLER
-JUIFS DE BERLIN
-TRAVAIL FORCÉ



Trois expositions berlinoises marquantes, pour un travail de mémoire jamais achevé
. ...lire la suite


10 ALLEMANDS PARLENT DE L'EUROPE ET DE L'EURO



S'il existe une nostalgie du Dmark, il n'existe pas de majorité nostalgique, et partisane d'un retour à la monnaie du miracle d'après guerre
... lire la suite


WINNENDEN, LE CHOC DURERA DES ANNÉES ENCORE



Neuf élèves, trois professeurs, sont tombés le 11 mars 2009 au collège Alberville à Winnenden sous les balles de Tim Kretschmer, 15 ans, qui se donnera la mort. Rien n'est plus comme avant
... lire la suite


LES MORTS DE DUISBOURG ONT TUÉ LA LOVE PARADE



Les 21 morts et les centaines de blessés victimes du tunnel de Duisbourg, ont donné le coup de grâce à Love Parade. Née il y a vingt ans à Berlin elle avait donné à l'Allemagne l'image de la jeunesse, de l'amour et de la musique
... lire la suite


BMW ESPÈRE SORTIR RENFORCÉ DE LA CRISE



l'usine de Münich est fermée pour cinq semaines, les salariés ne craignent pas les licenciements, leur emploi est garanti jusqu'en 2014
... lire la suite


DRESDE, FAILLITE DE QIMONDA



Dans la Silicon Valley saxonne, le fabricant de mémoire, n'a pas résisté à la crise.
... lire la suite


VW,L'AUTOMOBILE ALLEMANDE MISE EN QUESTION



"Notre pays vit en bonne partie de l'industrie automobile, résume le vice président du syndicat de la métallurgie de Wolfsburg, le fief de VW
... lire la suite


ASSE II: LE STOCKAGE DES DÉCHETS NUCLÉAIRES TOURNE AU DÉSASTRE



En inaugurant le stockage des déchets nucléaires dans une mine de sel il y a quarante ans l'Allemagne était à la pointe de la technique<
... lire la suite


MÉMOIRE: ANNE FRANK RETROUVE LES SIENS



« Salut et bises à tout le monde », le livre qu'est venu présenter à Berlin début décembre le cousin d'Anne Frank, Buddy Elias, a été écrit après la découverte de milliers de lettres et photos entassés dans les greniers de la maison familiale des Frank
... lire la suite


UN AN APRÈS L'INTERDICTION, BERLIN FUME TOUJOURS



on ne grille certes plus la cigarette dans les bureaux et établissements publics, mais dans certains cafés restaurants la fumée a encore ses droits
... lire la suite