Pourquoi les Allemands n'aiment pas la viande de cheval | Berlinale, bilan morose




On a retrouvé des traces de cheval dans les raviolis, le chili concarne, chez Lidl, comme chez Aldi

Les Länder et le gouvernement viennent d'adopter un plan d'action en dix points contre la manipulation d'étiquetage des produits et pour renforcer le "traçage" et les sanctions. Les experts restent sceptiques...ces mesures étaient déjà avancées il y a deux ans après le scandale de la dioxine.
Des traces de cheval ont été retrouvées en Allemagne dans les « raviolis « de chez Aldi sud ou la « goulash de boeuf » et les « penne bolognese »d'Aldi nord, comme dans les lasagnes d'Edeka, le « chili con carne » de Rewe ou les tortellini de Lidl. Les produits ont été retirés des rayonnages, souligne die Welt qui explique pourquoi on n'aime pas la viande de cheval en Allemagne.


On a retrouvé des traces de cheval dans les raviolis, le chili concarne, chez Lidl, comme chez Aldi

Les Länder et le gouvernement viennent d'adopter un plan d'action en dix points contre la manipulation d'étiquetage des produits et pour renforcer le "traçage" et les sanctions. Les experts restent sceptiques...ces mesures étaient déjà avancées il y a deux ans après le scandale de la dioxine.
Des traces de cheval ont été retrouvées en Allemagne dans les « raviolis « de chez Aldi sud ou la « goulash de boeuf » et les « penne bolognese »d'Aldi nord, comme dans les lasagnes d'Edeka, le « chili con carne » de Rewe ou les tortellini de Lidl. Les produits ont été retirés des rayonnages, souligne die Welt qui explique pourquoi on n'aime pas la viande de cheval en Allemagne. Le scandale actuelle éclaire « quelques préjugés de psychologie populaire ». Selon les interprétations les plus faciles la phobie de la viande de cheval tiendrait à l'attachement sentimental des Allemands à Wendy, le cheval héros de la bande dessinée préférée des 8 à 14 ans -les filles en particulier. Manger son animal préféré, cela provoquerait évidemment la nausée.
Mais le rejet de la viande de cheval ne vient pas de la cour des poney, il provient de la bataille de Stalingrad. Il ne s'agit en rien d'une hystérie de fillette, mais d'un héritage historique. Le dégoût n'a jamais été si fort que chez la génération qui a vécu la seconde guerre mondiale et les années qui ont suivi. Les jeunes ont presque tous goûté la viande de cheval au cours de leurs vacances au sud des Alpes, tandis que la génération 70 et plus fait le signe de croix rien qu'à la pensée de la bouffe de dernier recours pendant les années de famines.
La viande de cheval n'a certes jamais été si populaire en Allemagne que dans les pays du sud. Mais elle avait rencontré un certains succès après avoir été à nouveau autorisée eu 19è siècle, un millénaire presque après avoir été placé sur la liste des aliments interdits aux chrétiens par le pape Gregor III. Elle n'eut jamais cependant le succès qu'elle connu en France, mais la viande marinée du Rhin en était issue notamment.
Tout cela disparut avec la guerre. Rares sont les représentations du siège de Stalingrad qui n'illustrent pas ces massacres barbares, avec les soldats qui dépeçaient les chevaux morts et avalaient les morceaux, crus souvent encore. Les mêmes scènes se reproduiront lors de l'exil des fugitifs des territoires de l'est annexés par le Reich. Un cheval qui mourait sur la route dans les années 1946/47, n'y restait pas longtemps. S'il avait de la chance il était déjà mort avant d'être découpé. Mais ce sont des images d'horreur qui coupent encore l'appétit des anciens.

Les médias tirent un bilan morose du dernier festival du film, la Berlinale, « elle aurait certes pu être encore moins glorieuse », constate le Frankfurter Rundschau. Février n'attire pas les premières mondiales, les plus grands metteurs en scène et acteurs préfèrent Cannes ou Venise, ils bénéficient d'un temps plus clément et peuvent faire de la publicité pour leur film dont la sortie en salle est proche. Mais comme Berlin ne peut pas renoncer au glamour du tapis rouge, on invite des films médiocres et futiles pour la compétition. « La none » de Guillaume Nicloux qu'accompagne Isabelle Hupert, « elle s'en va » d'Emmanuelle Bercots, avec Catherine Deneuve en remorque ou « The necessary death of Charlie Coutryman », estime le Süddeutsche Zeitung. Les metteurs en scènes allemands quant à eux ont déçu.
Logiquement aucune de ces films n'a été couronns et ce sont ceux qui viennent des marges de l'univers du cinéma établi, d'Amérique du sud, d'Afrique, d'Europe de l'est qui obtiennent des prix. La Berlinale rend certes ainsi le grand service d'inscrire ces cinémas sur la carte de la planète, mais fait face à un nouveau dilemme, selon die Welt, « structurellement seuls les films qui bénéficient d'une distribution mondiale sont certains de bien se vendre ». Il y en a une demi-douzaine à Cannes, tandis que Berlin voit sa compétitivité se dégrader.
« Pour se faire connaitre on peut venir à la Berlinale, mais pour être célèbre il faut aller à Cannes ».
Si les grands noms évitent Berlin, estime le Frankfurter Allgemeine Zeitung, Dieter Kosslick (le directeur du festival, ndr) doit se préoccuper de la relève...mais dans ce cas il ne suffit pas de lorgner dans toutes les directions zu schielen, vers Hollywood, comme vers Paris et Bucarest, la Berlinale doit commencer à pratiquer ce qu'elle recommande à ses visiteurs, la bonne perspective.


Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un tracback sur ce billet : http://www.michel-verrier.com/revue-presse-allemagne/tb.php?id=1311

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire


la Une des Hebdos

04.02.2013
L'enfant soucis de l'Allemagne

les 200 milliards de budget de la politique familiale n'y font rien les naissances restent en panne

20.01.2013
Ce ne sont plus des nègres, les enfants!

Les livres doivent-ils être réécrits pour devenir politiquement corrects.

LIRE SUR MON BERLINBLOG

"IL Y A CINQUANTE ARRIVAIENT LES "GASTARBEITER"



L'industrie allemande avait besoin des travailleurs turcs ...lire la suite


"GRANDE NATION", "NAIN POLITIQUE", ÉTIQUETTES POUR COUPLE BANCAL



Face à la guerre en Lybie, La France est à l'initiative des frappes, L’Allemagne s'abstient ...lire la suite


NUCLÉAIRE,LA DIFFÉRENCE FRANCO-ALLEMANDE



Pourquoi les Allemands sont-ils si remontés contre le nucléaire, à la différence des Français, jusqu'à présent tout au moins? ...lire la suite


ARTE CÔTÉ ALLEMAGNE



Arte Allemagne a dû faire face dés ses débuts à une quarantaine de chaînes concurrentes, dont la chaîne culturelle 3SAT. Une autre histoire qu'en France ...lire la suite


LES FAUX COMPTES DE SARRAZIN




Une équipe d'universitaires accuse l'ancien dirigeant de la Bundesbank d'avoir manipulé données et statistiques, dans son livre « l'Allemagne se liquide elle même » ...lire la suite


UN RACISME ANTI-ALLEMAND?



Dans les collèges ou les jeunes d'origine turque ou arabe sont la majorité, les jeunes Allemands de souche seraient confrontés au choc des cultures et mis à l'écart, selon un documentaire qui a fait beaucoup de bruit: "lutte dans la salle de classe" . ...lire la suite


MODERATION SALARIALE ET SOCIÉTÉ À DEUX VITESSES



Lidl, la chaîne discount, propose un salaire minimum interprofessionnel contre le "dumping salarial", à l'autre bout de l'échelle les salaires ont progressé de 6,7% ces dernières années.... lire la suite


ANGELA MERKEL PRISE ENTRE DEUX FEUX



La chancelière fait face aux critiques des "orthodoxes" qui lui reprochent ses compromis à Bruxelles et à celle des réalistes qui jugent dommageables son profil de "madame no"..... lire la suite


LE NOUVEAU VISAGE DE LA COMMUNAUTÉ JUIVE



Dieter Graumann, le nouveau président du conseil central en Allemagne n'est pas un rescapé de l'Holocauste, comme ses six prédécesseurs et 90% de la communauté aujourd'hui est originaire de l'ex-bloc de l'est... lire la suite


HAMBOURG, ÉCHEC À LA RÉFORME SCOLAIRE



Un référendum d'initiative populaire rejette le prolongement de la scolarité commune des enfants de deux ans. Une claque pour le gouvernement CDU/Verts... lire la suite


-HITLER
-JUIFS DE BERLIN
-TRAVAIL FORCÉ



Trois expositions berlinoises marquantes, pour un travail de mémoire jamais achevé
. ...lire la suite


10 ALLEMANDS PARLENT DE L'EUROPE ET DE L'EURO



S'il existe une nostalgie du Dmark, il n'existe pas de majorité nostalgique, et partisane d'un retour à la monnaie du miracle d'après guerre
... lire la suite


WINNENDEN, LE CHOC DURERA DES ANNÉES ENCORE



Neuf élèves, trois professeurs, sont tombés le 11 mars 2009 au collège Alberville à Winnenden sous les balles de Tim Kretschmer, 15 ans, qui se donnera la mort. Rien n'est plus comme avant
... lire la suite


LES MORTS DE DUISBOURG ONT TUÉ LA LOVE PARADE



Les 21 morts et les centaines de blessés victimes du tunnel de Duisbourg, ont donné le coup de grâce à Love Parade. Née il y a vingt ans à Berlin elle avait donné à l'Allemagne l'image de la jeunesse, de l'amour et de la musique
... lire la suite


BMW ESPÈRE SORTIR RENFORCÉ DE LA CRISE



l'usine de Münich est fermée pour cinq semaines, les salariés ne craignent pas les licenciements, leur emploi est garanti jusqu'en 2014
... lire la suite


DRESDE, FAILLITE DE QIMONDA



Dans la Silicon Valley saxonne, le fabricant de mémoire, n'a pas résisté à la crise.
... lire la suite


VW,L'AUTOMOBILE ALLEMANDE MISE EN QUESTION



"Notre pays vit en bonne partie de l'industrie automobile, résume le vice président du syndicat de la métallurgie de Wolfsburg, le fief de VW
... lire la suite


ASSE II: LE STOCKAGE DES DÉCHETS NUCLÉAIRES TOURNE AU DÉSASTRE



En inaugurant le stockage des déchets nucléaires dans une mine de sel il y a quarante ans l'Allemagne était à la pointe de la technique<
... lire la suite


MÉMOIRE: ANNE FRANK RETROUVE LES SIENS



« Salut et bises à tout le monde », le livre qu'est venu présenter à Berlin début décembre le cousin d'Anne Frank, Buddy Elias, a été écrit après la découverte de milliers de lettres et photos entassés dans les greniers de la maison familiale des Frank
... lire la suite


UN AN APRÈS L'INTERDICTION, BERLIN FUME TOUJOURS



on ne grille certes plus la cigarette dans les bureaux et établissements publics, mais dans certains cafés restaurants la fumée a encore ses droits
... lire la suite