Grèves dans la fonction publique | Sécurité, grève du zèle dans les aéroports | le FDP flanche sur le minimum salarial | "Bonne nuit" Berlin-Brandebourg


Les grèves d'avertissement dans la fonction publique se poursuivent. En Rhénanie du nord Westphalie les aides soignantes, les personnes de service et des cuisines de nombreux hôpitaux universitaires étaient en grève aujourd'hui rapporte Deutschland radio. En Saxe-Anhalt 60 écoles et six services régionaux participaient au mouvement. Des grèves d'avertissement étaient également annoncées à Brème, en Basse-Saxe ou en Sarre.
Le syndicat Ver.di de la fonction publique et des services revendique une hausse de salaire de 6,5 % pour les 800 000 fonctionnaires des Länder. Le président du syndicat, Frank Bsirske, souligne qu'ils perçoivent un salaire inférieur de 3,6 % à leurs collègues des services publiques fédéraux ou communaux. Ce trou doit être comblé, insiste-t-il. A Berlin lundi 5000 professeurs et éducateurs étaient en grève à Berlin.

Après l'aéroport de Hambourg aujourd'hui, ce sont eux de Düsseldorf et de Cologne/Bonn qui seront touchés demain par la grève des personnels de contrôle des passagers aux passages sécurisés, note le Süddeutsche Zeitung. A Hambourg les files d'attente des passagers devant les terminaux se sont allongés des heures avant le départ des correspondances. En vain, car 115 vols sur 181 ont dû être annulés.
A l'appel du syndicat de la fonction publique et des services, Ver.di, les personnels revendiquent une hausse de 30 % des salaires. Les employeurs proposent de 5 à 9 %. A hambourg les grévistes revendiquent 14,5 euros de l'heure, les employeurs proposent jusqu'à présent 12,75 euros seulement.
Les représentants du syndicat et de la fédération des entreprises de sécurité doivent se rencontrer jeudi, en vue de négocier.

Le FDP serait prêt à abandonner son opposition de principe à la généralisation de salaires minimum. par branche. Une carcan qu'il estimait jusqu'à présent dommageable pour l'économie et l'emploi, selon le Süddeutsche Zeitung (édition papier).
La récente campagne électorale en Basse-Saxe notamment auraient convaincu la direction du parti que cette position est intenable à terme, en particulier pour les élections fédérales de septembre prochain. «Un salaire horaire de trois euros n'a plus rien à voir avec une juste rémunération du travail », reconnaît Guido Westerwelle, ministre des affaires étrangères libéral d'Angela Merkel.
Mais un salaire minimum équivalent pour tous et applicable dans toutes les branches comme le réclame l'opposition le SPD et les Verts reste exclu pour le ministre libéral de l'économie Philip Rösler.
La démocratie chrétienne milite également pour des salaires minimaux par branche là ou il n'existe pas d'accords salariaux négociés entre les partenaires sociaux. Mais leur montant n'en devrait pas moins être décidé par ces derniers, non par le législateur. Un salaire minimum unique serait dommageable en raison des différences entre branches et régions. Le virage des libéraux permettra-t-il à la coalition pendant la campagne électorale de répondre aux revendications de salaire minimum fédéral qu'avanceront les Vers et le SPD.

« Bonne nuit pour le futur aéroport international de Berlin-Brandebourg », titre le quotidien populaire berlinois BZ. Le torchon brule entre Matthias Platzeck, ministre président social-démocrate du land de Brandebourg et président du conseil de surveillance de l'aéroport -toujours en construction- et son collègue Klaus Wowereit maire de Berlin, en ce qui concerne les horaires de vol de nuit du futur aéroport de Berlin-Brandebourg (BER).
Platzeck, qui subit la pression de ses électeurs et la menace d'une référendum citoyen, voudrait interdire atterrissages et décollages entre 22 et 6 heures et « négocierait » actuellement avec Berlin et le ministère des transports fédéral à ce propos. L'interdiction de vol était jusqu'à présent fixée de 0 à 5 heures -sauf pour les avions de la poste et du gouvernement.
77 vols en moyenne étant autorisés de 22 heures à 24 heures en période ordinaire, 103 en période exceptionnelle. Le BZ, indique que les aéroports de Londres ou Paris ne connaissent pas d'interdiction des vols la nuit de ce type.
Les vols sont interdits à Hambourg de 0 à 6 heures, à Francfort de 23 à 5 heures et ne connaissent pas de limitations à Münich.
Les nouveaux horaires proposés par Platzeck, équivaudraient à la transformation d'emblée du BER en aéroport provincial, répliquent ses critiques de la chambre de commerce aux compagnies aériennes, et lui interdiraient de jouer le rôle de qui devrait être le siens tant sur le plan des vols internationaux longue distance, que du transport de fret.
Le ministre-président du Brandebourg devra se décider à défendre le statut international de l'aéroport, ou bien les revendications de ses électeurs, auquel cas il devra démissionner de son poste de président du conseil de surveillance de BER, qu'il vient tout juste d'accepter après la démission de Klaus Wowereit. Mais Platzeck tenterait tout simplement en fait une négociation qu'il sait impossible, pour démontrer à ses électeurs qu'il a tenté le coup, selon certains.
L'avenir de l'aéroport et la date de sa mise en service sont par ailleurs toujours aussi obscur.


Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un tracback sur ce billet : http://www.michel-verrier.com/revue-presse-allemagne/tb.php?id=1312

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire


la Une des Hebdos

04.02.2013
L'enfant soucis de l'Allemagne

les 200 milliards de budget de la politique familiale n'y font rien les naissances restent en panne

20.01.2013
Ce ne sont plus des nègres, les enfants!

Les livres doivent-ils être réécrits pour devenir politiquement corrects.

LIRE SUR MON BERLINBLOG

"IL Y A CINQUANTE ARRIVAIENT LES "GASTARBEITER"



L'industrie allemande avait besoin des travailleurs turcs ...lire la suite


"GRANDE NATION", "NAIN POLITIQUE", ÉTIQUETTES POUR COUPLE BANCAL



Face à la guerre en Lybie, La France est à l'initiative des frappes, L’Allemagne s'abstient ...lire la suite


NUCLÉAIRE,LA DIFFÉRENCE FRANCO-ALLEMANDE



Pourquoi les Allemands sont-ils si remontés contre le nucléaire, à la différence des Français, jusqu'à présent tout au moins? ...lire la suite


ARTE CÔTÉ ALLEMAGNE



Arte Allemagne a dû faire face dés ses débuts à une quarantaine de chaînes concurrentes, dont la chaîne culturelle 3SAT. Une autre histoire qu'en France ...lire la suite


LES FAUX COMPTES DE SARRAZIN




Une équipe d'universitaires accuse l'ancien dirigeant de la Bundesbank d'avoir manipulé données et statistiques, dans son livre « l'Allemagne se liquide elle même » ...lire la suite


UN RACISME ANTI-ALLEMAND?



Dans les collèges ou les jeunes d'origine turque ou arabe sont la majorité, les jeunes Allemands de souche seraient confrontés au choc des cultures et mis à l'écart, selon un documentaire qui a fait beaucoup de bruit: "lutte dans la salle de classe" . ...lire la suite


MODERATION SALARIALE ET SOCIÉTÉ À DEUX VITESSES



Lidl, la chaîne discount, propose un salaire minimum interprofessionnel contre le "dumping salarial", à l'autre bout de l'échelle les salaires ont progressé de 6,7% ces dernières années.... lire la suite


ANGELA MERKEL PRISE ENTRE DEUX FEUX



La chancelière fait face aux critiques des "orthodoxes" qui lui reprochent ses compromis à Bruxelles et à celle des réalistes qui jugent dommageables son profil de "madame no"..... lire la suite


LE NOUVEAU VISAGE DE LA COMMUNAUTÉ JUIVE



Dieter Graumann, le nouveau président du conseil central en Allemagne n'est pas un rescapé de l'Holocauste, comme ses six prédécesseurs et 90% de la communauté aujourd'hui est originaire de l'ex-bloc de l'est... lire la suite


HAMBOURG, ÉCHEC À LA RÉFORME SCOLAIRE



Un référendum d'initiative populaire rejette le prolongement de la scolarité commune des enfants de deux ans. Une claque pour le gouvernement CDU/Verts... lire la suite


-HITLER
-JUIFS DE BERLIN
-TRAVAIL FORCÉ



Trois expositions berlinoises marquantes, pour un travail de mémoire jamais achevé
. ...lire la suite


10 ALLEMANDS PARLENT DE L'EUROPE ET DE L'EURO



S'il existe une nostalgie du Dmark, il n'existe pas de majorité nostalgique, et partisane d'un retour à la monnaie du miracle d'après guerre
... lire la suite


WINNENDEN, LE CHOC DURERA DES ANNÉES ENCORE



Neuf élèves, trois professeurs, sont tombés le 11 mars 2009 au collège Alberville à Winnenden sous les balles de Tim Kretschmer, 15 ans, qui se donnera la mort. Rien n'est plus comme avant
... lire la suite


LES MORTS DE DUISBOURG ONT TUÉ LA LOVE PARADE



Les 21 morts et les centaines de blessés victimes du tunnel de Duisbourg, ont donné le coup de grâce à Love Parade. Née il y a vingt ans à Berlin elle avait donné à l'Allemagne l'image de la jeunesse, de l'amour et de la musique
... lire la suite


BMW ESPÈRE SORTIR RENFORCÉ DE LA CRISE



l'usine de Münich est fermée pour cinq semaines, les salariés ne craignent pas les licenciements, leur emploi est garanti jusqu'en 2014
... lire la suite


DRESDE, FAILLITE DE QIMONDA



Dans la Silicon Valley saxonne, le fabricant de mémoire, n'a pas résisté à la crise.
... lire la suite


VW,L'AUTOMOBILE ALLEMANDE MISE EN QUESTION



"Notre pays vit en bonne partie de l'industrie automobile, résume le vice président du syndicat de la métallurgie de Wolfsburg, le fief de VW
... lire la suite


ASSE II: LE STOCKAGE DES DÉCHETS NUCLÉAIRES TOURNE AU DÉSASTRE



En inaugurant le stockage des déchets nucléaires dans une mine de sel il y a quarante ans l'Allemagne était à la pointe de la technique<
... lire la suite


MÉMOIRE: ANNE FRANK RETROUVE LES SIENS



« Salut et bises à tout le monde », le livre qu'est venu présenter à Berlin début décembre le cousin d'Anne Frank, Buddy Elias, a été écrit après la découverte de milliers de lettres et photos entassés dans les greniers de la maison familiale des Frank
... lire la suite


UN AN APRÈS L'INTERDICTION, BERLIN FUME TOUJOURS



on ne grille certes plus la cigarette dans les bureaux et établissements publics, mais dans certains cafés restaurants la fumée a encore ses droits
... lire la suite