Procès NSU, désarroi des familles | L'assurance vie en baisse | Baselitz, compte en Suisse d'artiste


Le tribunal de Münich n'est pas un atelier de réparation. Avant même qu'un mot ne soit prononcé au procès de la NSU une chose était claire : il est inutile d'attendre quelque regret que ce soit de la part des accusés, selon le Berliner Zeitung. Beate Zschäpe est entrée décontractée dans la salle, affichant presque sa fierté. Un des ses co-accusés a montré son doigts aux photographes en signe de mépris. La procédure de révocation pour suspicion légitime engagée contre le président du tribunal par les avocats de Zschäpe n'est pas plus surprenante. Elle est un avant-goût des affrontements qui jalonneront le procès.
Le tribunal décevra également l'attente d'une partie des familles de victimes qui veulent faire toute la lumière sur les éventuelles compromissions des autorités, police et services de renseignements et des terroristes. Le tribunal se limiter à faire la preuve de la culpabilité des accusés et ne peut réparer les manquements précédents de l'état. Ceux qui entretiennent ces illusions seront responsables de la frustration des proches des victimes.
Le Süddeutsche Zeitung interroge le journaliste de Hürriyet, Celal Özcan, sur la façon dont il a vécu le premier jour du procès : « j'ai eu l'impression d'assister à un show, à un défilé de mode ou l'accusée pouvait se présenter comme un modèle. C'était insupportable pour les familles des victimes et pour moi aussi, parce que j'attendais autre chose de la justice allemande.
Elle n'aurait pas du permettre une telle entrée des accusés. Le tribunal aurait dû laisser conduire Beate Zschäpe pieds et poings liés jusque dans la salle du tribunal. Qu'elle apparaisse ainsi libre et naturelle au procès est une impertinence à l'égard des familles des victimes. C'était une adresse indirecte aux autres néos-nazis : « nous sommes les héros de ce pays ». Le meurtrier de masse Anders Behring Breivik a mis en scène de cette façon son procès en Norvège.

*Les épargnants qui ont suivi les bons conseils en complétant leur retraite de base par une assurance vie pour ne pas dépendre de l'aide de l'état ou de leurs enfants lors de leurs vieux jours se voient spoliés aujourd'hui d'un part de leurs espoirs, constate le Tagesspiegel...Qui a versé 1200 euros par an depuis 30 ans en tire aujourd'hui 85000 euros maximum. 20000 euros de moins qu'il y a une douzaine d'années.
Et qui s'assure seulement aujourd'hui peut compter dans 30 ans sur un capitale de 62000 euros environ. Même si l'on tient compte de l'inflation qui était largement supérieure autrefois, la réduction est énorme. La faute en revient à la banque centrale européenne et à sa pratique des taux d'intérêts minimes et de l'argent bon marché qui vise à permettre aux états européens de rembourser leurs dettes et de redresser la courbe de croissance.
Un poison pour l'assurance vie. Les assureurs ont le plus grand mal à placer l'argent de leurs clients en sécurité et avec profit. Les épargnants paient l'addition. Ils ont pourtant fait justement ce qu'ils devaient faire.

*Après le président du Bayern, Ulli Hoeneß c'est au tour du peintre Georg Baselitz d'être coincé pour avoir dissimulé un compte en Suisse à l'USB. Ses tableaux sont vendus à des prix records. Il est classé troisième sur la liste des artistes les plus prisés de la planète. L'atelier et le domicile du peintre ont été perquisitionnés.


Trackbacks

Aucun trackback.

Pour faire un tracback sur ce billet : http://www.michel-verrier.com/revue-presse-allemagne/tb.php?id=1333

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire


la Une des Hebdos

04.02.2013
L'enfant soucis de l'Allemagne

les 200 milliards de budget de la politique familiale n'y font rien les naissances restent en panne

20.01.2013
Ce ne sont plus des nègres, les enfants!

Les livres doivent-ils être réécrits pour devenir politiquement corrects.

LIRE SUR MON BERLINBLOG

"IL Y A CINQUANTE ARRIVAIENT LES "GASTARBEITER"



L'industrie allemande avait besoin des travailleurs turcs ...lire la suite


"GRANDE NATION", "NAIN POLITIQUE", ÉTIQUETTES POUR COUPLE BANCAL



Face à la guerre en Lybie, La France est à l'initiative des frappes, L’Allemagne s'abstient ...lire la suite


NUCLÉAIRE,LA DIFFÉRENCE FRANCO-ALLEMANDE



Pourquoi les Allemands sont-ils si remontés contre le nucléaire, à la différence des Français, jusqu'à présent tout au moins? ...lire la suite


ARTE CÔTÉ ALLEMAGNE



Arte Allemagne a dû faire face dés ses débuts à une quarantaine de chaînes concurrentes, dont la chaîne culturelle 3SAT. Une autre histoire qu'en France ...lire la suite


LES FAUX COMPTES DE SARRAZIN




Une équipe d'universitaires accuse l'ancien dirigeant de la Bundesbank d'avoir manipulé données et statistiques, dans son livre « l'Allemagne se liquide elle même » ...lire la suite


UN RACISME ANTI-ALLEMAND?



Dans les collèges ou les jeunes d'origine turque ou arabe sont la majorité, les jeunes Allemands de souche seraient confrontés au choc des cultures et mis à l'écart, selon un documentaire qui a fait beaucoup de bruit: "lutte dans la salle de classe" . ...lire la suite


MODERATION SALARIALE ET SOCIÉTÉ À DEUX VITESSES



Lidl, la chaîne discount, propose un salaire minimum interprofessionnel contre le "dumping salarial", à l'autre bout de l'échelle les salaires ont progressé de 6,7% ces dernières années.... lire la suite


ANGELA MERKEL PRISE ENTRE DEUX FEUX



La chancelière fait face aux critiques des "orthodoxes" qui lui reprochent ses compromis à Bruxelles et à celle des réalistes qui jugent dommageables son profil de "madame no"..... lire la suite


LE NOUVEAU VISAGE DE LA COMMUNAUTÉ JUIVE



Dieter Graumann, le nouveau président du conseil central en Allemagne n'est pas un rescapé de l'Holocauste, comme ses six prédécesseurs et 90% de la communauté aujourd'hui est originaire de l'ex-bloc de l'est... lire la suite


HAMBOURG, ÉCHEC À LA RÉFORME SCOLAIRE



Un référendum d'initiative populaire rejette le prolongement de la scolarité commune des enfants de deux ans. Une claque pour le gouvernement CDU/Verts... lire la suite


-HITLER
-JUIFS DE BERLIN
-TRAVAIL FORCÉ



Trois expositions berlinoises marquantes, pour un travail de mémoire jamais achevé
. ...lire la suite


10 ALLEMANDS PARLENT DE L'EUROPE ET DE L'EURO



S'il existe une nostalgie du Dmark, il n'existe pas de majorité nostalgique, et partisane d'un retour à la monnaie du miracle d'après guerre
... lire la suite


WINNENDEN, LE CHOC DURERA DES ANNÉES ENCORE



Neuf élèves, trois professeurs, sont tombés le 11 mars 2009 au collège Alberville à Winnenden sous les balles de Tim Kretschmer, 15 ans, qui se donnera la mort. Rien n'est plus comme avant
... lire la suite


LES MORTS DE DUISBOURG ONT TUÉ LA LOVE PARADE



Les 21 morts et les centaines de blessés victimes du tunnel de Duisbourg, ont donné le coup de grâce à Love Parade. Née il y a vingt ans à Berlin elle avait donné à l'Allemagne l'image de la jeunesse, de l'amour et de la musique
... lire la suite


BMW ESPÈRE SORTIR RENFORCÉ DE LA CRISE



l'usine de Münich est fermée pour cinq semaines, les salariés ne craignent pas les licenciements, leur emploi est garanti jusqu'en 2014
... lire la suite


DRESDE, FAILLITE DE QIMONDA



Dans la Silicon Valley saxonne, le fabricant de mémoire, n'a pas résisté à la crise.
... lire la suite


VW,L'AUTOMOBILE ALLEMANDE MISE EN QUESTION



"Notre pays vit en bonne partie de l'industrie automobile, résume le vice président du syndicat de la métallurgie de Wolfsburg, le fief de VW
... lire la suite


ASSE II: LE STOCKAGE DES DÉCHETS NUCLÉAIRES TOURNE AU DÉSASTRE



En inaugurant le stockage des déchets nucléaires dans une mine de sel il y a quarante ans l'Allemagne était à la pointe de la technique<
... lire la suite


MÉMOIRE: ANNE FRANK RETROUVE LES SIENS



« Salut et bises à tout le monde », le livre qu'est venu présenter à Berlin début décembre le cousin d'Anne Frank, Buddy Elias, a été écrit après la découverte de milliers de lettres et photos entassés dans les greniers de la maison familiale des Frank
... lire la suite


UN AN APRÈS L'INTERDICTION, BERLIN FUME TOUJOURS



on ne grille certes plus la cigarette dans les bureaux et établissements publics, mais dans certains cafés restaurants la fumée a encore ses droits
... lire la suite