Angela Merkel a fait un choix périlleux en décidant -contre ses alliés sociaux-démocrates au gouvernement- de donner le feu vert à l'ouverture de l'enquête par le parquet contre l'humoriste Jan Böhmermann, pour avoir insulté Erdogan.

Lire la suite