Alexander Gauland, vice président de l'AfD, rejette en bloc les critiques et accusations des associations communautaires juives et musulmanes à propos de son parti. « Nous ne voulons pas que la charia décide des règles du vivre-ensemble en Allemagne, assène-t-il»

Lire la suite