Le procès des organisateurs de la "Love parade", qui fit 21 morts  à Duisbourg le 24 juillet 2010, s'ouvre le 8 décembre à Düsseldorf."La catastrophe était prévisible et le rassemblement fut autorisé malgré tout", note le Frankfurter Allgemeine.

Lire la suite