« ça vient, ça viendra plus tard, ça ne viendra pas du tout »  l'hebdomadaire der Spiegel résume ainsi avec humour les tergiversations de la coalition du chancelier  Scholz sur le recours à l'obligation vaccinale

Lire la suite