L'institut économique de Berlin (DIW) vient de réaliser une étude sur les riches en Allemagne, rapporte le Berliner Zeitung. 95% des personnes interrogées détiennent un patrimoine de 500 000 euros, 70%  d'u million ou plus. Par comparaison l'Allemand moyen détient lui 85000 euros net. L'immobilier -s'ils en sont possesseurs- est le bien favoris des Allemands "normaux" - selon lne quotidien berlinois Berliner Zeitung. Pour les riches les maisons et les appartements ne constituent que 40% des biens. 20% sont constituées par les biens entrepreneuriaux -ce que pratiquement aucun Allemand normal ne possède. 40% des Allemands riches sont entrepreneurs ou bien "indépendants" -ils constituent 7% de la population allemande. A l'inverse, 5% d'entre eux seulement ont le statut de travailleurs ou de salariés. Le DIW a également interrogé les détenteurs de patrimoines sur l'origine de leur richesse. L'héritage est la donation, sont la source la plus courante des richesses pour 67% des personnes interrogées. 60% citaient également leur activité propre et l'entrepreunariat -plusieurs réponses étaient possibles. 42% des riches consultés citaient également la possession de biens immobiliers et 35% les activités financières. Le salaire est une source de rochesse beaucoup plus réduite, 29% dans les réponses elevées par le DIW. 21% des femmes riches citent par ailleurs leur mariage comme source de leur richesse. C'est le troisième facteur de richesse pour les femmes. Une différence avec les hommes.