Les médecins affiliés aux caisses de sécurité sociale hostiles à l'obligation vaccinale

si l’on en croit  le président de la fédération Kassenärtzliche Bundesvereinigung, (KBV) Andreas Gassen.  « Nous n’obligerons pas nos collègues à pratiquer une vaccination obligatoire contre la volonté de leurs patients(…) Les rapports avec les médecins  reposent sur la confiance. Les cabinets ne sont pas faits pour appliquer des mesures étatiques. »
On compte environ 100000 médecins conventionnés  et s’ils refusent la vaccination obligatoire les non vaccinés seront contraints de s’adresser au centre de vaccinations ou au  2500 médecins des établissements de santé publics.  
Le président de la KBV juge « clownesque » que le président de la République Frank Walter Steinmeier aie cru bon d’inviter à un dialogue sur le vaccin des non vaccinés, un scientifique, un enseignant et une infirmière. Sans qu’aucun médecin ne participe à la discussion. Le vice-président de la KBV attend lui que les responsables politiques disent sur quels paramètres  « on décidera d’allèger les mesures anti-corona et à partir de quel taux de vaccination on ne portera plus  plus le masque. »    

Michel Verrier

Author: Michel Verrier

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Aucune annexe



À voir également

Atome et limitation de vitesse pour passer l'hiver?

afin de conquérir l'assentiment des Grünen et du chancelier Scholz pour la prolongation des centrales, les chrétiens démocrates proposent en échange de ne plus s'opposer à la limitation de vitesse, temporairement au moins

Lire la suite

Gerhard Schröder s'insurge contre la suppression de ses privilèges d'ex-chancelier

Pendant qu’Olaf Scholz se rendait à Kiew, l’ex chancelier Schröder s’insurgeait contre la...

Lire la suite