Archives : octobre 2015

Merkel à Ankara, cynisme et hypocrisie | Comments: 0

la visite express d'Angela Merkel en Turquie et les promesses faites à Erdogan de ranimer le processus d'adhésion à l'UE et de faciliter l'accès au visa en échange du contrôle des vagues de réfugiés par Ankara, déclenche l'avalanche des critiques  

Lire la suite

Angela face aux pressions de son parti | Comments: 0

Angela Merkel n'a pas repris sa phrase habituelle «Wir schaffen das», lors de son discours au Bundestag jeudi 15 octobre pour l'adoption des mesures de réformes du droit d'asile, souligne le quotidien berlinois Tagesspiegel. Elle expliquait la veille devant une conférence de la CDU en Saxe que beaucoup de gens ne supportent plus cette maxime

Lire la suite

Réformes du droit d'asile | Comments: 0

Le Bundestag a adopté hier une loi renforçant à la fois les possibilités d'accueil des réfugiés et les procédures d'expulsion des demandeurs d'asile déboutés. La liste des pays « sûrs », dont les ressortissants ne sont pas sensés bénéficier du droit d'asile a été élargie.

Lire la suite

Stolpersteine, pierres du souvenir | Comments: 0

A Berlin les petites pierres du souvenir « Stolpersteine » « pierres d'achoppement », se multiplient, sur les trottoirs, à l'entrée de bâtiments ou vivaient des Berlinois juifs sous le Reich nazi. Elles portent leurs noms, leur date de naissance le nom du camp ou ils furent exterminés, gravés à la main. 

Lire la suite

Le mariage un modèle dépassé pour les berlinois | Comments: 0

Les couples mariés avec un enfant,ou plusieurs à fortiori, sont devenus presque marginaux à Berlin, estime le Berliner Zeitung. 52 % des Berlinois étaient encore mariés en 1996, ils n'étaient plus que 40,7 % en 2013, et 37,9 % si l'on exclu les berlinois originaires de l'immigration, note de son côté le Berliner Morgenpost.

Lire la suite

Réfugiés: Merkel se tourne vers Erdogan | Comments: 0

Angela Merkel recommencerait si c'était à refaire. Les réfugiés fuient une situation insupportable et doivent être "les bienvenus". Mais la chancelière fait face à une volée de critique dans son propre camp et compte sur la Turquie pour maitriser le flux des migrants. Mais les exigences d'Erdogan ne sont pas minces.

Lire la suite