Les salariés n'avaient jamais été si malades depuis 14 ans en Allemagne. En 2013 ils ont été en moyenne absents 14,7 jours de leur poste de travail. Une croissance des absences maladies qui serait due pour l 'essentiel à la vague de froid de février 2013, selon les rapport des caisses d'assurances maladie. Jusqu'à 5,8 % du personnel était absent dans l'entreprise, durant cette période. L'hiver 2014 ayant été plus clément l'absentéisme devrait se réduire cette année. Les arrêts maladie pour stress, dépression, ont cessé de croître en 2013 après avoir connu un boom dramatique ces dernières années, rapporte le Süddeutsche Zeitung.
Les maladies du dos par contre ne cessent de faire des ravages et provoquent des arrêts de travail de 17,5 jours en moyenne, 5 jours de plus que la moyenne des arrêts maladie.Un problème d'autant que les douleurs sont « mal soignées » en Allemagne, les patients cherchent longtemps un remède et « peuvent aller jusqu'à l'opération qui n'est pas toujours le plus approprié ». C'est une maladie qui croit en général avec l'âge et le report de l'âge de la retraite risque de ne rien arranger sur ce plan.