protégé par les autorités policières, après avoir été découvert. Il avait remis dés 2005 un CD avec des informations sur le trio clandestin de la NSU/NSDAP, qui perpétra en toute impunité crimes racistes, attentats et hold-up en Allemagne pendant treize ans, sans même que la police et les services secrets n'imaginent son existence...Du moins selon les déclarations officielles.urn:newsml:dpa.com:20090101:100814-10-11393

Le chef des services de la Verfassungsschutz -services de sécurité- H.G Maaßen assure ainsi qu'il n'a entendu parler du CD de Corelli qu'en mars 2013, un informateur ayant remis une copie de celui-ci à la Verfassungschutz de Hambourg.

Le CD de 2005 était en fait enfoui dans les archives des services de sécurité au milieu de 3000 autres documents, ou il a été récemment découvert par une commission d'enquête de la police criminelle, faisant des recherches dans les dites archives ! Un blâme de plus pour les services secrets dans l'affaire de la NSU... 

«Soit le chaos total règne dans les services, soient ils trompent ouvertement les enquêteurs, le parlement » s'inquiète une députée des Grünen.

Les information du CD de 2005 n'auraient pas suffit à conduire la police au repaire des meurtriers nazis selon les autorités, épargnant ainsi la vie de futures victimes. La mort brutale et surprenante de Thomas.R -due aux conséquences d'un diabète « ignoré»- ne permet plus de l'interroger sur ce point. L'agent Corelli avait remis des dizaines d'autres CD à la Verfassungschutz. Il aurait donné des indications dés 1995 sur Uwe Mundlos, membre du trio nazi. Celui-ci détenait les coordonnés de Thomas.R parmi ses contact du réseau raciste du Klu-Klux-Klan en Allemagne !

La Verfassunschutz assure pourtant que son agent n'était pas un nazi mais une source fiable. Les services de la police criminelle eux le considéraient dés 2000 comme l'un des dirigeants néos-nazis du Land de Sachsen Anhalt ! Bien qu'il ait été censé avoir rompu ses liens avec la mouvance -bénéficiant ainsi de la protection des services sous une nouvelle identité- on a retrouvé plusieurs portables chez Corelli, indiquant notamment des communications répétées avec « Tommy » un correspondant inconnu. Un enquêteur particulier, le Vert Jerzy Montag, a été nommé au Bundestag pour tenter d'éclaircir un mystère de plus de l'affaire de la NSU.

«  Un film à re-voir sur Arte: Attentat à la fête de la Bière « , il montre que les mystères des services secrets et de l'extrême droite ne datent pas de la NSU