Ce sont en effet pour l'essentiel des syndicats représentants une catégorie professionnelle particulière, au sein d'une entreprise. Leurs revendications n'auront donc pas le dessus. El le recours à la grève ne servirait à rien.

La ministre assure certes ne vouloir réduire en rien le droit de grève. Mais au contraire répliquent les syndicats concernés, elle n'a tout simplement pas le courage politique de le reconnaître (die Tageszeitung). Le problème précise Heiner Dribbusch expert syndical de politique tarifaire est qu'il est de plus en plus difficile de définir ce qu'est l'entreprise. Les entrepreneurs peuvent diviser celle-ci et constituer une constellation de sociétés à leur guise. La Deutsche Bahn est par exemple tellement segmentée qu'elle a constitué sa propre fédération patronale. Quelle entreprise prendre alors en compte, la société, sa filiale, le Konzern ?