C'est dans cette petite ville de 10000 habitants rappelle le Berliner Zeitung que le bras droit d'Hitler Rudolf Heß fut enterré de 1987 à 2011. Si la tombe n'existe plus aujourd'hui, les néos-nazis n'en organisant pas moins tous les ans une marche du souvenir depuis 25 ans. 250 manifestants appelés par l'organisation « la troisième voie » défilaient le week-end du 16 novembre.Wsiedl.JPG

Mais leur manifestation avait été transformée sans qu'ils le sachent par des entreprises et des habitant(e)s de la région, en une collecte pour « Exit-Deutschland », l'association qui soutient les néos-nazis en rupture avec leurs semblables. Chaque mètre parcouru par les manifestants rapportait 10 euros. Les organisateurs avaient décoré le parcours avec des affiches colorées proclamant notamment « si le Führer le savait» et proposaient ingénument des bananes aux marcheurs pour qu'ils refassent leurs forces. Cadeaux ignorés par les néos-nazis, stoïques de même que les certificats de vainqueur de la marche.