« Il vaut mieux constituer une opposition solide que d'aider la CDU à mettre le pied à l'étrier...c'est l'un des nombreux commentaires de membres du SPD qui figure sur la page facebook qui vient d'être  créée pour refuser une grande coalition, CDU/CSU/SPD...

Nous ne devons pas vendre notre âme social-démocrate, pas de course au pouvoir, mais de l'honnêteté, c'est ainsi que les électeurs nous évaluerons... »
« Je déconseille fortement toute participation au gouvernement, commente un autre membre du parti. Si nous voulons avoir la moindre chance dans quatre ans, cela passe uniquement par une opposition forte et une délimitation claire avec la CDU. »

La page facebook « Sociaux démocrates contre la grande coalition », se réfère également à un interview du président du SPD du Land de Bad-Würtemberg, Nils Schmidt, qui explique : il ne suffit pas d'invoquer la responsabilité politique vis à vis du pays. Il s'agit du contenu, et pour le moment les différences sont énormes. La responsabilité politique est une question qui se pose également pour les Verts. L'expérience de la grande coalition ne nous encourage guère a la recommencer. Et le SPD a assumé ses responsabilités des décennies durant. S'il y a d'autres possibilités, d'autres sont aussi appelés à les exercer -le SPD gouverne le Land de Bad Würtemberg avec les Verts, qui sont majoritaires, ndr