Friedrich Merz, 66 ans, a finalement réussi à prendre la tête de la CDU, le parti démocrate chrétien d'Angela Merkel. Les résultats de la consultation des adhérents "on line" dont il sort grand vainqueur  sera confirmée sans aucun doute  au prochain congrès du parti. Après deux tentatives et deux échecs depuis 2018, Merz a recueilli cette fois les deux tiers des votes des 250000 votants, en grande majorité des hommes de 60 ans et plus. Ce qui ne va pas précisément rajeunir et féminiser le parti de l’ex chancelière.

Merz.jpg
Friedrich Merz déc. 2021

C'est d'ailleurs elle qui le mit sur la touche en 2009, alors qu'il était président du groupe parlementaire démocrate chrétien au Bundestag. Merz lui faisait de l'ombre et faisait obstacle à sa politique de "social démocratisation" de la CDU. En représentant patenté de l'aile économiste et "entrepreneuriale" du parti, il lui opposait un libéralisme sans borne, doublé d'un conservatisme social arrogant.

Désavoué et écarté par la chancelière, le nouveau président de la CDU se reconvertit à l'époque dans la finance et deviendra notamment l'un des dirigeants du groupe financier américain Blackrock en Allemagne, membre du conseil d'administration et conseiller de plusieurs groupes et entreprises. Dans un article du Bild paru en 2019, il reconnaissait un revenu d'un million d'euros par an au titre de ces diverses activités. Sans regret, scrupule ou dissimulation.

Il semble avoir compris que cette image de marque n'était pas la bonne pour accéder à la tête du parti. Il s'est présenté cette fois comme animateur d'une équipe représentant les différents courants de la CDU. Le député de Marzahn-Hellersdorf, élu au suffrage direct dans cette circonscription populaire de l'ex Berlin-est, sera probablement le futur secrétaire général du parti. Czaja représente l'aile des "travailleurs" (Arbeitnehmerflügel) au sein  du parti. Christina Stumpp député du Bad-Würtemberg, porte parole de la politique communale serait quant à elle secrétaire générale adjointe.

Face au nouveau chancelier, Olaf Scholz, social-démocrate, Merz parviendra-t-il à ranimer la CDU après la débacle que le parti vient de subir, et qui marque la fin de l'ère Merkel? Premières réponses lors des élections dans les Länder de Sarre, du Schleswig Holstein et de Rhénanie Westphalie, en 2022.